• Les Enchantements d'Ambremer / Le Paris des Merveilles, t1

    Pierre Pevel

    Éditions Bragelonne

    Publié en 2015

    382 pages

     

     

    Synopsis

    Paris, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes... et une ligne de métro relie la ville à l'OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d'enquêter sur un trafic d'objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L'affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers: un puissant sorcier, d'immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l'association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien...

     

     

     

    Mon avis

    Ce livre doit faire parti des rares bouquins que j'ai achetés sans même savoir de quoi il était question. Je l'ai acheté pour 2 raisons : l'auteur tout d'abord, dont j'ai seulement lu (pour l'instant) le tome 1 de Les Lames du Cardinal, que j'avais juste trouvé orgasmique ! et pour la couverture ensuite. Il était déjà dans ma WL avant, en format poche, mais quand j'ai vu les nouvelles couvertures de Bragelonne, j’avoue, je n'ai absolument pas pu résister ! Faible je suis parfois ^^ D'ailleurs, pour la petite anecdote, ce livre est sorti le 20 mai 2015. Impatiente, je me présente à la FNAC le jour de la sortie, et le cherche impatiemment dans les rayons. Ne le trouvant pas, je me décide à aller voir un Mr FNAC, et après une petite recherche, il s'est avéré que je suis venue... quelques jours trop tôt tongue Immense déception ! 

     

    Bref, venons en maintenant à ma lecture. Bon, comme souvent ces derniers temps, ma lecture date déjà un peu (2 mois, arf... :s *edit* ok, 2 mois 1/2 maintenant...) et évidemment, comme toujours, je n'ai pas pris de note. Ce qui veut dire, comme vous vous en doutez, que mes souvenirs de cette lecture laissent à désirer...

     

    Bon comme on peut s'en douter, j'ai tout simplement ADORÉ l'univers dans lequel nous plonge l'auteur, même si je regrette un peu qu'on ne se soit pas plus promené dans l'OutreMonde. Après, ce n'est que le 1er tome ^^

    En fait, à bien y réfléchir, j'ai absolument tout aimé je crois dans ce livre arf L'univers, l'ambiance, les personnages et l'histoire. Et bien évidemment, le style d'écriture. Raaaaa LE.STYLE.D'ÉCRITURE quoi <3

    Vraiment, Pevel a un don pour les descriptions, que ce soit des décors, de l'ambiance ou de l'action, qui permet au lecteur de plonger complètement dans son univers. Peut-être un peu au détriment de l'intrigue d'ailleurs. Un peu ^^

     

    J'ai eu un peu de mal par contre à m'en sortir avec les personnages au début. Personnages que je trouve extrêmement bien construits, crédibles et réalistes. 

    Mention spéciale - évidemment - pour Griffont, son flegme, sa classe et son humour piquant. 

    J'ai également apprécié Isabel de Saint-Gil, même si finalement elle s'est avérée moins forte (de caractère) que ce qu'elle laisse paraître. Elle m'a un peu déçue sur la fin. 

     

    En résumé, c'est une bien courte chronique pour un livre qui m'a vraiment totalement emportée et subjuguée. Quelques petits "lacunes" à mon goût, notamment au niveau de l'intrigue principale qui est des fois un peu noyée, mais qui reprend le dessus sur la fin, heureusement ^^

    Il va sans dire que je lirai la suite ! 

      

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict      


    2 commentaires
  • Wizards, t3 : L'Éveil

    Diane Duane

    Éditions Lumen

    307 pages

    Publié en 2015

     

     

     

    Synopsis

    Depuis qu’elle a découvert que sa sœur Nita était une sorcière, Dairine n’a plus qu’une seule idée en tête : rejoindre ce club très fermé ! Elle brûle d’accomplir un acte héroïque qui changerait à jamais la face du monde. Sans se préoccuper des conséquences, elle plonge donc son nez dans le manuel de sorcellerie de sa sœur pour prêter serment. Lorsque, le lendemain matin, les Callahan reçoivent leur nouvel ordinateur, Dairine ne fait ni une, ni deux : elle le déballe, s’empare de la souris… et la voilà partie pour un voyage intergalactique ! Accompagnés de Picchu, l’oiseau doué de prémonition, Kit et Nita vont devoir se lancer, de planète en planète, aux trousses de la jeune insouciante, complètement inconsciente du danger qui la menace. Car c’est le Pouvoir Solitaire, et nul autre, qui l’attend au bout du périple…

     

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord  à remercier Livraddict ainsi que la maison d'éditions pour ce partenariat ^^

     

    J'avais pas trop trop accroché avec les tomes 1 et 2, et j'ai pourtant quand même décidé de lire le tome 3. Et franchement, je me demande bien pourquoi arf Bon remarquez, au moins je reste en accord avec moi même hein ^^

     

    Ce 3ème tome avait pourtant plutôt bien commencé. On aborde ici un thème, l'astronomie, qui, s'il ne me passionne pas, m'intéresse tout de même. Ce tome ci est plus axé sur Dairine, Nita et Kit sont assez peu présents finalement, et j'ai pas compris pourquoi. Sérieusement, POURQUOI passer, au tome 3 déjà, à Dairine ??? Moi pas comprendre, vraiment. C'est pas logique, pas fluide, pas raccord avec les 2 tomes précédents. 

    Et évidemment, Dairine est, elle aussi, très douée pour la magie, et très mature pour son âge. Bon sang, elle a 11 ans quoi !!! Même si elle est surdouée (ce qui n'est pas clairement dit) c'est juste pas crédible quoi. Sa façon de parler, de réagir, d'agir, ça ne colle pas. 

    Cependant, un point m'a quand même beaucoup plu, c'est la manière différente du rapport qu'a Dairine à la magie. Ça apporte une touche inédite, originale et moderne.

    Malheureusement, le tout est à nouveau extrêmement compliqué. Que ce soit dans le thème de l'astronomie ou de l'informatique, on tombe très vite dans des notions très compliquées, avec un vocabulaire précis et spécifique, qui parle pas forcément aux novices... J'ai lu plusieurs passages sans en comprendre réellement le sens, sans comprendre ce que l'auteur voulait nous faire passer, ressentir, à tel point que j'ai failli décrocher. Il y a vraiment beaucoup de choses qui ne m'ont pas parlé, que je n'ai pas réussi à imaginer. 

    Autre point négatif, le côté trop "facile". Les ados (pré ados même...), débutants en magie, sont quasi livrés à eux mêmes ! Où sont donc tous ces sorciers émérites ? Si j'ai bien compris, les 3 tomes se déroulent sur une période de 6 mois environ, et en ce si court laps de temps, il ont déjà dû sauver le monde du gros-méchant-pas-beau à 3 reprises ! Et ce en étant très jeunes et relativement novices quand même... Ça manque de "graduation" je trouve.

     

    Pour finir avec le style d'écriture, que je n'ai pas trouvé exceptionnel, principalement en raison de toutes ces notions complexes qui alourdissent le récit. Et globalement, ça reste assez simple (dans la manière d'écrire). 

     

    En résumé, un début qui semblait intéressant avec une nouveauté (le côté informatique) qui apportait une touche moderne et innovante au récit, mais à nouveau les mêmes défauts - selon moi - que les autres tomes : des protagonistes bien trop matures et doués pour leur âge et leur expérience dans le domaine de la magie ; un thème intéressant (l'astronomie) mais des notions trop complexes et poussées pour un simple quidam ; et des situations limite apocalyptiques, encore. Bon j'arrête là cette saga.

     

     

    Appréciation

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict     


    votre commentaire
  • Merlin, cycle 2, t1 : Le Dragon d'avalon

    T.A. Barron

    Éditions Nathan

    314 pages

    Publié en 2015

     

     

     

    Synopsis

    Dans les royaumes magiques d'Avalon, naît une étrange et minuscule créature appelée Basile, mi-lézard, mi-chauve-souris. Dans ses yeux brille un éclat mystérieux. Quelques années plus tard, Basile découvre un nouveau danger qui menace Avalon et la vie du célèbre Merlin. Malgré sa peur et sa toute petite taille, il se lance dans un périlleux voyage pour sauver l'enchanteur... et trouver son destin.

     

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens avant tout à remercier la maison d'éditions pour cet envoi ^^

     

    Des dragons, Merlin, une couv' magnifique, il n'en fallait pas plus pour me donner envie !

    J'avais un peu peur en choisissant ce titre d'être perdue dans l'histoire, n'ayant pas (encore) lu le cycle 1, mais une blogueuse disait dans sa chronique qu'il n'était pas indispensable de l'avoir lu, donc...

    Malheureusement, je n'ai PAS DU TOUT accroché à l'histoire, qui déjà met 3 plombes à "démarrer". Et encore, c'est un bien grand mot. J'avais pourtant aimé le début, je l'avais trouvé original et mystérieux, mais bon sang ce que c'est looooooooong !!! L'intrigue est donc longue à se mettre en place, mais en plus de ça, c'est assez plat et sans réellement d'action,  le style est trop contemplatif :/ Je suis restée totalement hermétique aux "aventures" de Basile comme aux personnages. C'est très jeunesse et gentillet....

     

    Les personnages d'ailleurs... Basile est donc un petit lézard, ou un dragon, on sait pas trop bien au juste... (jusqu'à la fin... ). J'ai pas aimé ce côté geignard et sa capacité à se plaindre de sa condition. Bien sûr, on peut ne pas être satisfait de ce genre de choses, vouloir les changer, évidemment. Mais j'ai trouvé la façon de faire pas très subtile. 

    Merlin quant à lui, n'est pas du tout tel que l'idée que je me fais de lui. Il est complètement immature, creux, fade, sans saveur. Mon dieu quel dommage ! Comment peut-on faire un Merlin comme ça, sérieusement ??? Du coup ça me refroidit un peu pour le cycle 1...

    Il y a également tout un tas de créatures présentées, trop, beaucoup trop. Une telle profusion, ça fait "catalogue". Ça m'a donné la sensation que l'auteur voulait mettre le plus de créatures possible pour donner de la consistance, mais perso ça m'a au contraire totalement perdue et embrouillée. Impossible de ne pas mélanger tout ce petit monde et leurs spécificités. Trop de détails tue le détail...

     

    Pour finir, le style d'écriture, s'il n'est pas désagréable, n'est pas non plus inoubliable. J'ai même trouvé certaines tournures assez pompeuses. sans parler des dialogues, creux et inintéressants.

     

    En résumé, un flop total pour ma part. Je suis passée complètement à côté, de tout. Aussi bien histoire, personnages, univers, ou même "pistes de réflexion", si tant est qu'il y en avait. Les dernières pages relèvent bien un peu le niveau, mais toujours dans cette impression d'immaturité et un certain manque de profondeur. Peut-être que la suite sera plus intéressante, plus palpitante, mais ce tome ci est bien trop introductif et plat. Ce sera sans moi pour la suite. 

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict      


    votre commentaire
  • Les lumières de Haven

    Pauline Bock

    Éditions Scrineo

    Publié en 2013

    411 pages

     

     

     

    Synopsis

    Alors qu’ils préparent le bac, cinq adolescents sont projetés dans l’univers merveilleux de Haven, un monde parallèle volontairement bloqué au XVIIIe siècle. Old Jack, l’Intendant, règne en despote éclairé sur ce havre de paix… Mais un personnage mystérieux menace de révéler un secret millénaire qui pourrait faire exploser ce fragile équilibre et transformer ce paradis en un enfer de guerre, de feu, de sang… Que peuvent faire les cinq Arrivants pour éviter ce cataclysme ? Quelles créatures terribles devront-ils affronter ? Quel mystère entoure la disparition des premiers habitants légendaires de Haven ? Amour, complots, suspense, guerre se mêlent dans une aventure romanesque parfaitement maitrisée.

     

     

     

    Mon avis

    Je dois avoir ce livre dans ma PàL depuis une bonne année déjà, et je l'en ai sorti à l'occasion d'une LC avec Cali, dont voici la chronique.

     

    Il y a des livres comme ça, dont le résumé, la couverture, vous donnent très envie de les lire, sans que vous puissiez expliquer pourquoi. Ce livre en fait partie. J'étais très impatiente (oui, même s'il a traîné des mois dans ma PàL tongue) de le lire. Et malheureusement, ça n'a pas fonctionné, et ce pour plein de raisons.

     

    Tout d'abord, on entre vite dans l'histoire. Très vite. Trop vite. Alors autant j'aime pas quand ça met 3 plombes à se mettre en place (comme dans le roman que je viens de finir d'ailleurs, et dont la chronique devrait arriver dans les prochains jours), autant faut quand même un minimum présenter les personnages, l'univers, que l'intrigue se mette en place, enfin, laisser le temps au lecteur de s'imprégner de l'univers. Là, c'est bien trop rapide. En quelques pages à peine *feuillette son livre* 4 pour être précise, pouf! voilà nos 5 ados projetés dans un autre univers...

    Alors je dis pas, j'ai aimé la façon dont ça se passe et dont c'est raconté. J'ai trouvé ça plutôt original. Mais trop rapide.

    Tout est trop rapide d'ailleurs. Les ados s'adaptent somme toute assez vite à leur nouvelle "vie". Bon ça les travaille quand même bien un peu cette histoire, mais pas tant que ça finalement, et la surprise et les questionnements ne durent pas longtemps. 

    Ensuite, le développement m'a laissée quelque peu perplexe. Déjà, il y a pas mal d'ellipses temporelles, mais également de facilités. D'ailleurs, tout est un peu trop facile et prévisible. Et précipité. Et ça rend l'ensemble peu crédible. Comme le dis Cali dans sa chronique, "Pas embarquée car je n'y ai malheureusement pas cru". C'est exactement ça. Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire, ni à avoir peur pour les protagonistes ou m'attacher à eux, car je n'y ai pas cru. C'est vraiment trop... trop facile, trop prévisible, trop gros quoi. 

    S'ajoute à cela une dose de romance plutôt mièvre, et là encore, prévisible, facile et précipitée...

     

    Venons en maintenant aux personnages. Alors je dois bien dire que je n'ai PAS DU TOUT accroché avec les 5 protagonistes que j'ai trouvés fades, creux et tantôt immatures, tantôt trop mûrs, selon comment ça arrange quoi. Ils sont inégaux et je n'ai pas trouvé qu'il y avait une évolution de leur part au fil de l'histoire.

    Quant à leurs Égaux... j'avoue ne pas en avoir trop compris l'intérêt. C'est dommage, parce que même si c'était pas innovant, c'était une bonne idée et ça aurait pu être très intéressant et apporter un vrai plus, mais malheureusement je trouve que ça a été peu et mal exploité.

    Sans parler du fait que j'ai bien évidemment mélanger et les ados et leurs égaux et ce tout au long - ou presque - de ma lecture... 

    Le personnage de Fennec m'a également semblé peu crédible. 11 ans, tellement mature, et autant de responsabilités... ? Non, ça fonctionne pas.

    Par contre bizarrement, c'est le personnage de Old Jack que j'ai le plus apprécié ! Il est décrit comme étant un despote sur la 4ème, mais alors je dois pas avoir la même définition moi...

     

    Le style d'écriture enfin, n'est pas désagréable, mais reste cependant assez simpliste et peu travaillé. 

     

    Dernier point, un détail certes, mais tout de même. Je dois dire que j'ai pas bien compris le rapport entre le titre et le contenu. Haven bon ça, ok. Mais, "Les lumières"... euuuuuh ??

    Alors, si quelqu'un qui l'a lu aurait l'obligeance de bien vouloir éclairer (ahahah) ma lanterne siouplé, ce serait sympa ^^

     

    En résumé, si je n'ai pas détesté ce roman et que j'ai tout de même passé un relativement bon moment (si si), il y a quand même beaucoup trop de facilités et un gros manque de profondeur. Paradoxalement, il y a vraiment des passages qui ont titillé ma curiosité et faisaient que j'avais envie de ne pas arrêter ma lecture. Malheureusement, on en revient toujours à ce manque de profondeur et ces facilités... C'est vraiment dommage, parce qu'il y avait vraiment une bonne idée à la base. 

      

     

     

    Appréciation

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict     


    votre commentaire
  • Druide

    Oliver Peru

    Éditions J'ai Lu

    Publié en 2012

    603 pages

     

     

     

    Synopsis

    1123 après le Pacte.

    Au nord vivent les hommes du froid et de l'acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d'ombres, d'arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier. Certains voient là l'oeuvre monstrueuse d'un mal ancien, d'autres usent du drame comme d'un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu'une nouvelle guerre n'éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l'un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l'énigme sanglante qu'il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n'ont pas de réponses. Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.

     

     

    Mon avis

     

    Ce livre m'a été offert par ma coupinaute Sia, il y a déjà un an, lors des Imaginales 2014, et ce n'est que récemment (en juin, quelque chose comme ça) que je me suis enfin décidée à le sortir de ma PàL ! 

     

    Les débuts ont été quelque peu rudes. Autant le dire, j'ai été larguée plus d'une fois et j'ai mis longtemps à m'y retrouver dans l'histoire et ne plus confondre les personnages.

    On est propulsés directement dans le vif du sujet, dans un univers inconnu mais extrêmement riche, complexe, et bien construit, dans lequel évoluent beaucoup, beaucoup de personnages divers et variés. On retrouve un schéma assez classique en fantasy de maître et apprenti/s. Mais les personnages sont tous différents et bien construits, avec une personnalité et une psychologie propres. On suit avec plaisir, et surprise parfois, leur évolution et leurs choix, pas toujours faciles...

     

    L’intrigue, si elle est un peu compliquée à suivre et à comprendre, est extrêmement originale et intéressante. Passionnante. Palpitante. S'il ne se passe pas forcément quelque chose toutes les 2 pages, on ne s'ennuie pas pour autant tellement il y a d'infos et de détails, sans pour autant que ce soit rébarbatif. On est vraiment pris dans l'action, on veut savoir, on est emportés dans cet univers sombre et mystérieux. 

    Je l'ai fini il y a quelques semaines maintenant, mais je n'ai pas souvenir de rebondissements ou de dénouements faciles.

     

    Le style d'écriture de l'auteur, fluide, recherché, maîtrisé, travaillé, est un énorme point fort de ce roman. Les scènes d'action alternent avec les descriptions sans qu'il y ait trop ou pas assez de l'un ou de l'autre. En parlant de descriptions d'ailleurs... Je vous conseille fortement de ne PAS lire ce livre au petit déj ! Mon dieu, je ne suis pas une chochotte, mais alors je dois avouer que certaines scènes sont à la limite du supportable, surtout quand vous avez plutôt tendance à bien vous représenter tout ça ! Et quand vous pensez que ça ne peut pas être pire, ben en fait, si !!! Ah non vraiment, l'auteur a vraiment un don pour ses descriptions ^^

     

    En résumé, un superbe roman qui oscille entre fantasy, horreur et thriller. Un univers sombre, magique, envoûtant, une intrigue originale et palpitante, des personnages certes nombreux mais variés, le tout porté par un style d'écriture parfaitement maîtrisé et travaillé, légèrement poétique (mais pas trop ^^), ce livre est passé pas loin du coup de coeur (en raison tout de même d'une légère complexité de l'ensemble).

     

     

     

    Appréciation

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict    


    3 commentaires
  • La Voie des Oracles, t2 : Enoch

    Estelle Faye

    Éditions Scrineo

    Publié en 2015

    332 pages

     

     

     

    Synopsis

    Poursuivis par les hommes d’Aedon, Thya, Enoch et Aylus fuient dans les terres barbares… Sur les routes, les trois acolytes vont découvrir un monde très divers, coloré, fabuleux, où des magies et des mystiques plusieurs fois centenaires côtoient des aspirations farouches à la liberté. Un monde plus vaste et plus étrange que tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Au cours de ce nouveau voyage, Thya et Enoch vont à nouveau être mis à l’épreuve, et se révéler, ou se perdre…. Avec, en fond, la menace grandissante d’Aedon, soutenu cette fois par un nouvel allié surnaturel…

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict ainsi que la maison d'éditions pour ce partenariat ^^

     

    J'étais passé pas loin du coup de coeur pour le tome 1, du coup je n'ai pas hésité quand j'ai vu le tome 2 aux partenariats de L@ il y a quelques semaines.

     

    Alors, je dois avouer que j'ai malheureusement eu un peu plus de mal avec ce 2ème tome. 

    Nous nous retrouvons désormais à déambuler dans l'empire germanique puis sassanide, et personnellement, les mythes et légendes orientaux m'attirent un peu moins que ceux grecs et romains (et égyptiens ^^). 

    L'intrigue se densifie, s'étoffe. Se complique. Nous suivons toujours Thya et sa quête, mais également une quête menée par Hécate. Nous rencontrons plus de dieux dans ce tome ci. Et j'ai trouvé que cette seconde intrigue prenait un peu trop le pas sur l'autre. 

    Il y a beaucoup de personnages, et même s'ils sont bien posés et que j'ai réussi à identifier chacun, le nombre de dieux et de créatures, d'informations, de détails, est assez conséquent. J'avoue que par moment, j'ai eu un peu de peine à m'en sortir.

    Et j'ai trouvé que malgré tout, on n'avançait pas beaucoup dans ce tome. On voyage, on bouge, mais l'intrigue stagne un peu...

    Malgré tout, j'ai quand même apprécié ma lecture hein ! C'est extrêmement riche, travaillé, recherché. Les descriptions alternent avec les scènes d'action.

    Il y a pas mal de rebondissements et de dénouements que je n'avais pas vus venir, et, pour certains, qui m'ont scotchée !!! La fin, notamment. Je ne révélerai rien, mais je tiens juste à dire que j'ai maudit l'auteur et sa famille pour les 10 générations à venir. Voilà. Na. 

     

    Le style d'écriture... alors, j'ai trouvé certaines tournures de phrases un peu "maladroites" et "lourdes".

    Par exemple, p. 192 :

    "Elle dormit d'un mauvais sommeil, se réveilla en pleine nuit".

     

    Il y a énormément de construction de ce type. Je ne sais pas trop comment l'expliquer (mes cours de français remontent à loin, très loin...), mais perso, j'aurai tendance à rajouter une conjonction ("et" dans le présent exemple), quelque chose pour alléger la tournure. Utiliser à bon escient, ça peut donner un rythme intéressant, une profondeur particulière. Mais en user et en abuser, perso ça m'a gênée dans ma lecture. J'ai trouvé ça vraiment trop. 

    J'ai aussi relevé quelques coquilles qui étaient passées inaperçu à la correction. Rien de bien gênant par contre^^

    Ceci dit, le style d'écriture n'en est pas désagréable pour autant ! Il est travaillé et agréable. Les descriptions sont extrêmement prenantes, et on n'a pas de mal à s'imaginer les décors. J'ai cependant bizarrement eu un peu plus de mal à m'attacher au personnages et à ressentir leurs émotions par moment. 

     

    En résumé, un 2ème tome légèrement en deçà du 1er pour moi. L'intrigue principale n'avance guère, et pire, je l'ai trouvée un peu noyée sous une intrigue secondaire trop présente. Malgré tout, j'ai aimé retrouvé les protagonistes et adoré suivre leurs aventures ! Cela reste une très bonne lecture, et je lira bien évidemment la suite !

     

     

     

     

    Appréciation

      

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict    


    3 commentaires
  • Le Roi des Fauves

    Aurélie Wellenstein

    Éditions Scrineo

    Publié en 2015

    284 pages

     

     

     

    Synopsis

    Poussés par une famine sans précédent, trois amis, Kaya, Ivar et Oswald, prennent le risque de braconner sur les terres de leur seigneur, mais son fils les surprend. Au terme d’une lutte acharnée, ils laissent le noble pour mort. Capturés et jugés pour tentative de meurtre, les trois amis sont condamnés à ingérer un parasite qui va les transformer en « berserkirs ». Au bout de sept jours de lente métamorphose, ils seront devenus des hommes-bêtes, et leur raison s’abîmera dans une rage inextinguible. Le temps de cette transformation, ils sont enfermés dans Hadarfell, un ancien royaume abandonné, dont le passé et l’histoire ont été engloutis par le temps…

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict, la maison d'éditions ainsi que l'auteur pour ce partenariat ^^

     

    Comment, COMMENT ne pas craquer devant une couverture aussi sublime ?? Hein, comment ?! Pour une fois, je crois que c'est principalement elle qui m'a donné envie de tenter ma chance pour ce livre, car je dois bien l'avouer, je n'avais pas imprimé grand-chose du résumé tongue 

    Et après avoir lu l'histoire, on comprend et on trouve cette couverture encore plus belle... yes

     

    Disons-le tout de suite, ce livre est un gros coup de coeur ! J'ai tout aimé, du début à la fin, du style d'écriture à l'histoire en passant par l'univers ! 

    L'histoire démarre assez rapidement, on entre plutôt vite dans le vif du sujet. L'auteur ne dévie pas entre ellipses et circonvolutions, des trucs qui, si on en abuse, ont tendance à me perdre complètement. L'intrigue est prenante, originale, recherchée et bien menée. Pour ma part, je ne connaissais absolument pas les berserkirs dites donc, la honte oh  Pourtant, sans être une grande spécialiste de la fantasy, j'en ai quand même déjà englouti un bon paquet, mais je n'avais jamais croisé ce genre de créature ! Du coup forcément, pour moi c'était nouveau, et j'ai beaucoup apprécié ce côté inédit, ou en tout cas assez rare. 

    L'univers est très sombre, et j'aime également beaucoup ça ! Allez, si je devais trouver un petit reproche, c'est peut être un petit manque de descriptions et d'explications. Mais c'est vraiment pour chipoter ^^ 

    Sans aller jusqu’à dire que le rythme est effréné, l'action est présente tout au long du livre, on ne s'ennuie pas une seule seconde, le rythme est homogène. 

    À partir du moment où on arrive là où on doit arriver (comment expliquer sans en dire trop he ), le rythme augmente d'un (sacré ! ) cran, les rebondissements et révélations sont légion et sans facilité aucune ! Pfiou... ! 

    La fin... alors là, je suis encore sur le cul ! Totalement surprise, je ne m'attendais PAS DU TOUT à ça dites donc ! Voilà une fin qu'elle est surprenante ! Et après réflexion, je la préfère et la trouve nettement mieux et plus logique, plus aboutie, que ce à quoi je pensais (ptet pour ça que je suis pas écrivain remarquez !).

    Par contre, après réflexion, je suis en train de me dire que quelques pages de plus n'auraient là non plus (cf ma chronique sur Le Premier de Nadia Coste, chez le même éditeur) pas été du luxe pour approfondir peut être un peu plus l'horreur et l'aspect sombre de l'histoire (même si ça l'est déjà pas mal, sombre :p ).

     

    J'ai également apprécié les personnages, leurs différences de caractères et de mentalités, et leur évolution surtout ! 

    Et les berserkirs aussi, bien évidemment ! J'ai vraiment beaucoup aimé (mon dieu que le champ lexical de cette chronique est varié ! arf ) ces créatures, et je lirais sans aucun doute d'autres livres à leur sujet.

     

    Le style d'écriture de l'auteur est agréable, travaillé, recherché et fluide. Mention particulière pour la description de certaines scènes ! 

     

    En résumé, une histoire originale et bien menée, avec un rythme sans temps mort, dans un univers sombre et peuplé de créatures qu'on voit rarement (en tout cas pour moi ^^ ) le tout porté par des personnages attachants et un style d'écriture très agréable. Un tout petit léger riquiqui bémol pour le manque de descriptions et d'explications liés à l'univers, histoire de chipoter quand même un peu :p  

    Mais c'est un gros coup de coeur ! 

     

     

     

    Appréciation

      

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict   


    1 commentaire
  • Le Cycle d'Ardalia, t1 : Le Souffle d'Aoles

    Alan Spade

    Éditions Emmanuel Guillot

    Publié en 2011

    Format epub

     

     

     

    Synopsis

    Pelmen doit beaucoup à la famille Boisencroix. Jusqu’à sa rencontre avec Teleg, le fils, il avait pour seule perspective la découpe de peaux de bêtes à l’aide d’un silex à la tannerie nauséabonde de son village. C’est ce nouvel ami qui lui a fait découvrir le travail du bois. Mieux encore, Galn, le père de Teleg, l’a initié au tir à l’arc, et Pelmen s’est révélé tellement doué pour cet art qu’il a réussi à infléchir la course de son destin en devenant archer. Mais un jour, de mystérieux individus entrent en contact avec Teleg dans une taverne. En lui proposant un fragment d’ambreroche, minerai précieux entre tous, et en lui promettant la richesse, les inconnus parviennent à le convaincre de s’exiler pour travailler dans une mine. Lorsque Pelmen apprend que ces personnages sont des adorateurs du feu, ennemis héréditaires, il n’hésite pas à se lancer dans l’aventure. Pour retrouver son ami et le tirer des griffes des nylevs, serviteurs du dieu de la destruction, il lui faudra surmonter bien des appréhensions et s’allier avec des êtres étranges et fantastiques : un shaman maîtrisant le souffle d’Aoles, autrement dit le pouvoir du vent, un krongos, créature de la terre capable de s’incorporer à la roche, et enfin des malians adeptes de la magie de l’eau.

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict, la maison d'éditions ainsi que l'auteur pour ce partenariat, et je m'excuse également pour les quelques jours de retard.

     

    C'est principalement l'univers qui m'a attirée quand j'ai vu ce livre à l'affiche des partenariats il y a quelques semaines. J'avais l'impression que l'histoire se déroulait dans un univers préhistorique, et j'aime beaucoup cette période.

    Je dois malheureusement dire que je n'ai pas vraiment accroché, et arrivée à la moitié, j'ai même carrément abandonné, et j'en suis sincèrement désolée.

    Je n'ai absolument pas réussi à entrer dans l'histoire. J'étais tout le temps perdue, embrouillée, et il y a beaucoup de choses que je n'ai pas comprises, que ce soit au niveau de l'univers que je n'ai pas réussi à me représenter (préhistorique, ou pas ? réel, ou pas ?), de l'intrigue qui est très très très lente à démarrer que de la mythologie. Il y avait pourtant de très bonnes idées, je ne dis pas le contraire, et plusieurs choses m'ont également intéressée et intriguée et ont titillée ma curiosité. Mais pas suffisamment pour que je poursuive ma lecture jusqu'au bout. J'ai trouvé le tout extrêmement embrouillé et compliqué. 

    L'intrigue est longue à se mettre en place donc, et je trouve qu'elle est également noyée sous des éléments peu voire pas intéressants. 

    Comme je le disais, il y a des choses que je n'ai pas comprises, des actions, des rebondissements, des dénouements et des explications que j'ai trouvés un peu facile et malvenus, qui arrivaient un peu comme un cheveu sur la soupe, sans explication. Je ne saurai pas vraiment l'expliquer, c'est assez diffus.

     

    Je n'ai pas non plus spécialement accroché aux personnages, que j'ai trouvés assez lisses et fades. 

     

    En résumé, je suis sincèrement désolée de ne pas avoir accroché. Je suis d'autant plus déçue que l'univers m'attirait, et l'intrigue semblait intéressante également, mais le rendu est extrêmement compliqué, brouillon, malgré des éléments somme toute intéressants. 

     

     

    Appréciation

      

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict   


    votre commentaire
  • Oraisons, intégrale

    Samantha Bailly

    Éditions Bragelonne

    Publié en 2013

    716 pages

     

     

     

    Synopsis

    En Hélderion, la mort peut rapporter beaucoup… surtout à la famille Manérian, qui procède aux oraisons, les rites funéraires du royaume. Mais la réalité de la mort les frappe de plein fouet lorsqu’on retrouve le corps de leur plus jeune fille dans une ruelle sordide. Tout désigne les clans, ces dangereux rebelles qui s’opposent à Hélderion. Aileen, prête à tout pour venger sa cadette, se lance dans une enquête qui la mettra à rude épreuve. Noony, leur soeur aînée, se retrouve quant à elle aux premières loges de l’entrée en guerre de son pays contre le continent voisin. Mais elle est bien décidée à s’opposer à ce conflit qui pourrait tourner en véritable massacre. Prises dans des intrigues dont les enjeux les dépassent, les deux soeurs devront affronter le système qui les a forgées.

     

     

     

    Mon avis

    716 pages !!! Ça c'est du pavé ! Autant dire que je l'ai lu en plusieurs fois, 3 ou 4, et ce pour 2 raisons : la 1ère, c'est la réception de partes. En général je finis toujours mon en cours, mais là, c'était bien trop volumineux pour moi pour honorer mes partes en temps et en heure he La 2ème raison, c'est que c'était bien trop gros pour moi pour que je le lise en une seule fois oops

     

    Le 1er mot qui me vient à l'esprit quand je pense à ce livre, c'est déséquilibre. L'univers et l'histoire, les histoires même, sont très denses et fournis, et l'action réelle n'est véritablement présente que dans les toutes dernières pages. Et je dois avouer que j'ai trouvé ça un peu long par moment. 

    Ceci dit, l'univers créé par l'auteur est extrêmement riche et fourni. Une Histoire chargée, complexe, un passé lourd, des personnages travaillés, et plusieurs fils conducteurs qui s'entremêlent les uns aux autres. Il y a énormément d'informations, et il faut suivre. C'est globalement très intéressant, recherché et original, évidemment ! Mais c'est complexe, et compliqué par moment. Et je n'ai malheureusement pas réussi à rentrer totalement et autant que j'aurai aimé dans cet univers, dans ces histoires. J'ai eu beaucoup de mal au début avec tous les lieux, les personnages, l'Histoire quelque peu complexe, et légèrement embrouillée je dois dire. 

    Je n'ai pas toujours compris les choix de l'auteur, j'ai trouvé que certaines choses étaient amenées de manière assez maladroites et sans que je comprenne vraiment le pourquoi, et je déplore quelques facilités pour certains dénouements. 

    Les dernières pages, peut être les 80-100 dernières, sont extrêmement intéressantes, bourrées de suspense, de rebondissements, d'action, de révélations, même si certains passages auraient mérités d'être un peu plus travaillés, détaillés, expliqués, contrairement à d'autres plus tôt dans le livre qui auraient peut être mérités d'être épurés (d'où mon sentiment de déséquilibre).

    Ah, par contre ! Je pousse un gros coup de gueule pour la fin ! C’était absolument et totalement inhumain de faire ça, je ne m'en doutais pas, je ne l'ai pas vu venir, et mon petit coeur ne la pas supporté. OUI, j'ai pleuré ! (et autant vous le dire, ça m'arrive très très peu en lisant un livre). Là franchement, je boude no

     

     

    De ce fait, je n'ai également pas vraiment pu m'attacher aux protagonistes non plus ni craindre pour eux. Je me suis pas mal mélangé entre Noony et Aileen, et certains de leurs choix m'ont semblé tirés par les cheveux. 

     

    Le style d'écriture enfin, est plutôt globalement agréable, même si certains passages sont assez simples, et certaines tournures de phrase un peu maladroites.

     

    En résumé, j'ai aimé, mais je n'ai malheureusement pas réussi à entrer dans cette histoire autant que je ne l'aurai voulu. Cependant, l'auteur a su créer un univers riche et original, avec plusieurs intrigues complexes qui s'entremêlent. Un mélange de fantasy, de SF et une touche de policier. Il faut s'accrocher et rester concentré tout au long de sa lecture pour ne rien manquer !

     

     

    Appréciation

      

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict   


    1 commentaire
  • Sword Art Online, t1 : Aincrad

    Reki Kawahara

    Éditions Ofelbe

    Publié en 2015

    502 pages

     

     

     

    Synopsis

    Kirito a accepté cette certitude depuis qu’il a décidé de combattre en « solo » à l’intérieur de l’Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d’univers au redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online. Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté. Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c’est sans compter sur l’obstination d’Asuna, une habile épéiste avec qui il va devoir s’allier.

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict ainsi que la maison d'éditions pour ce partenariat ^^

     

    Les mangas, j'aime ça. Les jeux vidéos, j'aime ça. Tout était donc a priori réuni pour que j'apprécie ce roman. Eh bien je n'ai pas du tout aimé, malheureusement.

     

    Un roman aux allures de mangas (ouais ça doit avoir un nom, mais j'en sais fichtre rien, dsl), je trouvais ça hyper original. Ajoutez à cela un résumé qui laissait présumer une aventure sombre dans un univers plutôt atypique, ça promettait quelque chose de fort sympathique. Mais pourtant, quelle déception ! shocked

     

    Si l'histoire promettait donc d'être sombre et angoissante, c'est bien tout le contraire. Je n'ai pas réussi à avoir peur pour les protagonistes (malgré les enjeux !) ni à m'attacher à eux. Je trouve que tout va trop vite, tout est trop facile, la romance est d'une niaiserie à vomir, c'est pas crédible du tout alors que ça aurait dû être tout le contraire !!! Je m'attendais plus à une ambiance dans le genre de Doubt, sombre, glauque. 

    C'est long, c'est plat, c'est fade, c'est mal exploité. 

    Sans compter qu'on se perd dans des méandres explicatifs des techniques de combats ou, pire, du fonctionnement du Nerve Gear... C'est inintéressant et inutile. Comme le dit Sia dans son billet (j'espère qu'elle ne m'en voudra pas de la citer) on a l'impression de lire un manuel de jeu.

    La fin est terriblement décevante, précipitée, pas travaillée. Je sais bien que ce n'est pas fini, vu que c'est un 1er tome, mais ce qui aurait dû donner toute son importance au roman a été complètement ignoré, mal exploité.

    Le livre est composé de 2 parties. Si la 1ère contient l'histoire principale, je n'ai pas saisi l'intérêt de la 2ème partie, constituée de plusieurs nouvelles dont les intrigues s'entrecroisent avec la 1ère partie. Alors bon, je ne vais pas non plus être totalement négative, certaines scènes sont assez "sympa" et permettent d'expliquer des points restés dans l'ombre dans la 1ère partie ainsi qu'une meilleure compréhension de certains agissements. Cependant, on garde cette niaiserie (comme dans la nouvelle intitulée La Jeune Fille des Brumes Matinales, dans laquelle on rencontre Yui. Non mais lol quoi.), ce manque de profondeur, cette facilité qui rend les choses pas crédibles du tout.

    Les personnages sont creux, terriblement immatures et niais. Tout comme les dialogues, insipides à souhait. 

     

    Je passe sur le style d'écriture mécanique et sans saveur.

     

    En résumé, je me rends compte en me relisant, que je suis très négative, plus que ce à quoi je m'attendais. Je suis terriblement déçue, mais bon, j'en attendais peut être trop. Tant pis.

      

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict   


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique