• Chroniques du Monde Emergé, t1 : Nihal de la Terre du Vent

     Chroniques du Monde Emergé, t1 : Nihal de la Terre du Vent

    Licia Troisi

    Éditions Pocket

    Publié en 2011

    485 pages

     

     

     

    Synopsis

    Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets tout la distingue des autres habitants du Monde émergé. Fille d'un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons. Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l'esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit La Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L'heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir.

     

     

     

     Mon avis

     Voilà près de 4 ans (!!!) que ce livre acheté d'occas' somnolait au fin fond de ma PàL. Et c'est en voyant une photo sur la page fb d'une copinaute, Cali du blog Le Calidoscope, qu'on a décidé de se faire à nouveau une ptite LC. Et comme on a été aussi organisées que pour la précédente, c'était plutôt du genre "on lit le même livre en même temps" he On déchire grave niveau organisation quoi ! Faudra vraiment qu'on s'organise mieux pour la prochaine. 'fin, qu'on s'organise tout court quoi tongue 

    Bref, vous trouverez la chronique de Cali ici.

     

    J'étais sûre d'aimer ce livre, rien qu'avec la couv' et le pitch. Malheureusement, je suis bien loin du coup de coeur, et ce pour plusieurs raisons. La principale étant l'héroïne absolument DÉ.TES.TABLE.

     

    Nihal est une gamine de 13 ans au physique peu banale - cheveux bleus yeux violets - et aimant jouer à la guerre avec sa bande de potes, composée principalement de garçons. Jusque là, rien de bien extraordinaire. 

    On est certes loin des clichés du jeune héros comme on peut le rencontrer dans un roman jeunesse. On en est même à l'opposé. Mais à l'opposé du côté négatif, pour ma part. Nihal est absolument insupportable, imbuvable, détestable. Je n'aime pas les facilités, le héros "élu", sage, réfléchi, mature, pour qui tout est inné et à qui tout réussi. Mais là... Pitié non quoi. Nihal est une sale petite gamine imbue d'elle même, immature, impulsive, colérique, pleurnicharde, limite pourrie gâtée, qui ne se remet pas en cause, et puis quoi encore, qui est persuadée que tout lui est dû et qu'elle a tout le temps raison. Elle ne sait que pleurnicher et bouder (et limite taper du pied) quand elle n'obtient pas ce qu'elle veut. Et qui n'en fait qu'à sa tête. Tout le temps. Du début du livre, à la fin du livre. Elle n'écoute rien - ou presque - de ce que lui disent ses mentors. Alors bon, je dis pas hein, ça POURRAIT être sympa, si on ne tombait pas dans l'extrême. Je ne dis pas que les adultes ont forcément toujours raison, loin de là, mais ils ont quand même en général un peu plus de réflexion... Sérieusement, elle ne gagne pas une once de maturité ni de sagesse, ne se remet pas en cause...

    Dans sa chronique, Cali dit qu'elle a un caractère bien trempé et que ça peut déplaire. Ce n'est pas ça qui me déplaît (c'est pas comme si je connaissais pas le sujet :p ), c'est que là, on est vraiment dans l'extrême, limite dans l'absurde. 

    Cali a également écrit, je cite : "D'ailleurs, c'est son côté tête de mule qui n'en fait qu'à sa tête qui crée les 3/4 de l'histoire, si on y réfléchit bien. Si elle avait été docile et obéissante, il ne lui serait probablement rien arrivé, et le livre aurait fait 3 pages ! Lol".

    Perso, je pense que c'est tout le contraire. C'est À CAUSE de son caractère de merde que l'histoire piétine et qu'arrivent certaines choses. 

    Elle ignore constamment les conseils et ordres qu'Ido, son mentor, lui donne, mettant en péril sa vie ainsi que celle de ses compagnons. Je ne dis pas qu'elle aurait dû être docile et obéissante, pas du tout, mais là, c'est too much.

    Alors, soit, peut être, éventuellement, à la toute touuuuuuute fin, on peut entrapercevoir un semblant de changement. Mais c'est tout à la fin, ce n'est donc qu'ébauché pour l'instant. 

    Premier point, donc.

     

    Ensuite, les ellipses temporelles qui jalonnent plusieurs fois le récit. Au début, Nihal a 13 ans. On survole son apprentissage, puis pouf, elle en a 16 (si je ne m'abuse). 

    On resurvole encore une période, puis repouf, presque 18.

    Soit 5 ans d'écart entre le début et la fin de ce 1er tome. L'évolution de Nihal, son apprentissage, sont implicites, et j'ai de ce fait eu du mal à trouver ça crédible. Pour moi, on reste trop en surface, et ça ne m'a pas permis de rentrer dans l'histoire. Je suis restée une spectatrice passive. Il y a quand même bien quelques scènes qui sont plus détaillées, et heureusement ! mais pas assez pour que je m'immerge (ahah) totalement dans le récit.

     

    Autre petit détail qui me chagrine, c'est le tire. Chroniques du Monde Émergé. Sympa, original, et qui laisse présager quelque chose de mystérieux, de peu banal, d'innovant, de fourni, réfléchi, bien construit, toussa toussa. Mais qui dit "émergé", laisse également penser à "immergé" (ou submergé comme il est dit dans le livre. C'est pas le 1er mot qui me serait venu à l'esprit, mais bon, soit). Et donc, un univers très alléchant. Or, cette histoire d'émergé-immergé (ou submergé, bon) n'apparaît que dans les dernières pages oh 

    L'univers semble intéressant, mais est finalement très peu présenté. C'est tellement, tellement dommage. Ceci dit, une carte est présente au début ET à la fin du roman, sur la double page de la couverture, donc pas besoin de se fatiguer à chercher la page en cours de route pour se situer, et ça, c'est bien ! ^^

    Un dernier mot au sujet de l'univers. Il y a trop d'un peu de tout, mais pas assez de chacun. Je m'explique. On y trouve des créatures diverses et variées (même si certaines, niveau originalité... les "elfes follets"... mouais), mais sans beaucoup de descriptions ni d'explications ; de la magie, mais sans trop creuser le truc non plus ; et des dragons, qui sont - sans mauvais jeu de mots - à peine survolés (j'avais prévenu). Alors vous me direz, tome d'introduction, présentation, toussa toussa. Ouais. Mais quand même !

     

    Finissons enfin avec l'intrigue, qui n'est pas non plus "suuuuuper originale", comme dirait ma collègue de lecture. Un méchant qui veut dominer le monde, des gentils qui veulent le sauver, une quête, de la magie, de l'amûûûûûr *part vomir* hum pardon. Bref, rien de neuf sous le soleil. Et globalement, ça reste assez lisse, pas très recherché ni fourni. C'est du jeunesse, comme dirait Cali. Certes, mais quand même...

     

    En me relisant après une bonne nuit de sommeil, je me rends compte que mon avis est très dur. Évidemment - et malheureusement - c'est principalement à cause de Nihal que j'ai une impression aussi négative. Parce que globalement, même s'il y a des faiblesses et des choses pas vraiment innovantes, il y a quand même des idées intéressantes, et qui, je l'espère, seront plus creusées dans le 2nd tome. 

     

    J'ai tellement eu du mal avec Nihal que je ne me suis pas vraiment attardé sur le style d'écriture... C'est fluide et agréable même si ça reste simple et pas très travaillé. Jeunesse quoi. Par contre, j'ai relevé un nombre non négligeable de fautes qui persistaient... J'ai pas pris de notes, mais je dirais environ une dizaine. Pas insupportable, mais assez tout de même pour être agaçant...

     

    En résumé, l'héroïne au caractère absolument détestable a tout gâché pour moi. Si je n'aime pas les "héros types" à qui tout réussi, je n'aime pas non plus les anti-héros qui sont dans l'extrême total. Je n'ai fait que m'attarder sur toutes ces réactions que je trouvais tantôt déplacées, tantôt - le plus souvent - irréfléchies et immatures, digne d'une sale gamine... 

    À part ça, l’histoire aurait pu être sympa si ça avait été plus creusé et qu'il y avait eu plus d'explications. Je lirai la suite, car elle est dans ma PàL et que j'ai quand même envie de voir comment ça va évoluer, mais sans grande conviction... 

     

     

     

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Juillet 2016 à 17:05
    Cali

    Outch !! Ah oui ça ne t'a vraiment vraiment pas plu alors ! Pour ma part, je pense que je lirai le T2 si je tombe dessus d'occase, je suis vachement moins convaincue que tu le feras ! :p lol

    Et oui, pour la prochaine, il faut vraiment qu'on s'organise correctement hein :p

    Cali

    2
    Nishira
    Jeudi 5 Octobre à 19:49
    J'ai lue les 3 tomes (une bonne dizaines de foi!)Et j'ai adorée cette trilogie.J'adore Nihal!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :