• Le chasseur et son ombre

    George R.R. Martin, Gardner Dozois & Daniel Abraham

    Éditions Folio (SF)

    Publié en 2013

    390 pages

     

     

    Synopsis

    Ramon Espejo est un dur à cuire, un homme qu'on ne pousse à bout qu'à ses risques et périls. L'ambassadeur européan en a fait l'amère expérience et l'a payé de sa vie, contraignant Ramon à s'enfuir. Pour échapper à la police, celui-ci s'enfonce au coeur d'une région encore inexplorée de la planète São Paulo et fait une découverte qui pourrait avoir des répercussions à l'échelle de la galaxie. Il est alors entraîné bien malgré lui dans une course-poursuite d'un genre très particulier.

     

     

    Mon avis

    Je remercie tout d'abord Livraddict ainsi que les Éditions Folio pour ce partenariat .

     

    Alooooors... je dois dire que je ne sais pas très bien par où commencer... J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette histoire, je ne voyais pas du tout où les auteurs nous emmenaient. J'ai été perdue plus d'une fois, et à vrai dire, j'ai même failli abandonner ma lecture plusieurs fois. 

     

    Ramon Espejo est prospecteur sur la planète São Paulo. C'est un anti-héros total, antipathique, voire même détestable : le gros bourrin manquant de self-contrôle et de réflexion. Après s'être rendu coupable de meurtre, il fuit vers le nord pour explorer une partie de la planète encore inconnue. En voulant faire exploser un pan de montagne, il découvre un vaisseau alien. Ceux-ci le "capturent" et font de lui leur esclave dans une course-poursuite bien particulière...

     

    L'histoire se situe donc dans le futur, sur une planète aux accents fortement hispaniques et ressemblant à notre Terre.  C'est un livre très particulier, avec une mise en scène et des idées originales, intéressantes et surprenantes.

    Comme dit, au début, on a du mal à se situer, à se repérer, à comprendre. Mais petit à petit, une fois que tout se met en place, qu'on se familiarise avec l'univers, l'histoire devient accrocheuse, voire même assez attrayante. Ce qui m'a plutôt surprise d'ailleurs, parce que dans l'ensemble, on ne peut pas dire qu'il y ait véritablement de l'action. Même si j'ai mis longtemps à lire ce livre (2 bonnes semaines environ), j'avais malgré tout envie d'en savoir plus plus plus. Il faut dire aussi qu'il est assez riche en réflexions et questions en tout genre. C'est d'ailleurs sur ça que repose l'intérêt de ce livre : des questionnements sur l'existentialisme, la réflexion sur soi, sur le pourquoi des choses, des actes... C'était intéressant comme approche, malheureusement à mon goût, pas forcément assez poussé, assez approfondi. Ça reste relativement en surface, et on commence même à tourner en rond au bout d'un moment à force. Le milieu du livre est d'ailleurs un peu longuet et répétitif. Certains concepts abordés sont intéressants mais assez complexes, et je ne suis pas sûre d'avoir totalement saisi la signification de tateucreude et aubre, entre autres...

    Il y a quelques rebondissements qui m'ont par contre totalement surprise (je pense notamment au début, la révélation sur "Ramon"...), mais la fin m'a semblé précipitée et légèrement "bâclée".

     

    L'écriture à 6 mains (!) est agréable et maîtrisée, le vocabulaire riche et varié, et je n'ai pour ma part pas senti de changement dans l'écriture (mais bon, faut dire que je n'ai lu aucun des auteurs).

     

    En résumé, une histoire originale et déroutante à la fois, basée surtout sur des questionnements plutôt que de l'action à tout va, ce qui fait que l'ensemble manque de dynamisme et que des répétitions et des longueurs apparaissent vers le milieu du livre. Une découverte sympa, mais sans plus. 

     

     

    Appréciation

     

     


     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :