• La Voie des Oracles, t1 : Thya

    La Voie des Oracles, t1 : Thya

    Estelle Faye

    Éditions Scrineo

    Publié en 2014

    337 pages

     

     

     

    Synopsis

     

    La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ. 

    Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. 

    Dans une villa d'Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l'Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu'elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l'avenir incertain.

    Lors d'une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s'emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu'elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.

    Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n'est pas exactement celui que lui décrivait son père…

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict ainsi que la maison d'éditions pour ce partenariat ^^

     

    Quand j'ai vu ce livre à l'affiche des partenariats Livraddict il y a quelques semaines, sa couverture et son résumé m'ont tout de suite plu et intriguée. J'aime l'Histoire, et la période abordée par l'auteur est une de celles qui m'intéressent particulièrement. En fait en y réfléchissant, je me disais que j'aimais aussi la préhistoire, le Moyen-Age,... en bref, l'Histoire jusqu'à la Révolution. Une grande période quoi. Bref. 

     

     L'auteur nous emmène ici à une période peu exploitée (à ma connaissance) dans les romans de ce genre. L'intrigue est intéressante et innovante, même si certaines grandes lignes restent assez classiques. J'ai vraiment aimé cette histoire, l'histoire et le thème donc, mais également les développements choisis par l'auteur. Les rebondissements s'enchaînent avec logique et fluidité, il n'y a pas de facilités ni de précipitation dans les révélations et les dénouements, et même si la romance est quelque peu prévisible, elle reste très discrète et ne prend pas le pas sur l'intrigue principale, ce que j'ai trouvé très appréciable. 

     

    J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Je ne suis pas passée loin du coup de coeur, en raison d'un petit manque, à mon goût, d'action. Comme quelqu'un l'a fait remarquer dans les commentaires de la chronique de Sia, il s'agit là plus d'un roman d'ambiance que réellement d'action, et personnellement je suis tout à fait d'accord. Je n'arrivais pas à l'exprimer, alors merci ! C'est ça, l'auteur mise plus sur une ambiance, plutôt sombre, brumeuse, mystérieuse, et c'est ce qui fait tout le charme et l'intérêt de ce 1er tome. L'auteur prend le temps de bien installer son univers, de nous mettre dans l'ambiance. Même si j'ai trouvé qu'il manquait également quelques révélations. Certaines questions restent en suspend... Alors certes, ça aiguise la curiosité, mais bordel, qu'est ce que ça frustreuuuuuuuu !!! 

    Et je dois dire que la fin m'a laissée quelque peu... dubitative... C'est pas une fin habituelle, ça finit un peu en queue de poisson ! (encore une raison d'être frustrée, grrr ! )

    Je déplore juste quelques longueurs dans la 2ème partie, lors du voyage en bateau. Mais bon, pas non plus de quoi s'ennuyer ferme, pas d'inquiétude ^^

     

    Les personnages sont tous extrêmement bien décrits, avec un caractère et une psychologie propres et différents. Et crédibles, surtout ! Bon sang, ce que ça fait du bien, de lire un livre dans lequel les personnages ne sont pas téléphonés ! 

    Leur évolution, et là je parle des 2 protagonistes, Thya et Enoch, et vraiment bien faite et très intéressante. 

    Je me suis surprise à me prendre d'affection pour Thya, qui n'est pas ce qu'elle semble être au demeurant, sans pour autant tomber dans le cliché de l'héroïne forte et sûre d'elle. 

     

    Le style d'écriture de l'auteur, enfin, est travaillé, fluide et agréable. Les descriptions alternent avec les scènes d'action, le tout étant dosé de façon très juste. 

    La couverture du livre est vraiment belle, et représente bien l'ambiance du livre. Cependant, quelques coquilles (fautes d'orthographe et mot en trop ou manquant) sont passés au travers de la correction. Ce n'était pas au point de rendre la lecture gênante, mais suffisamment tout de même pour que je les remarque.

     

    Oh, et j'allais oublier ! Un petit coup de coeur tout particulier pour le Monte Vosego, autrement dit le Massif Vosgien. Je suis alsacienne ou je ne le suis pas hein tongue

     

    En résumé, un univers et une intrigue originales et intéressants, un enchaînement fluide et sans facilité, des personnages soignés et un style d'écriture fluide et agréable, mais un petit manque d'action à mon goût, font que j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture. Sans parler, évidemment, de la mythologie abordée qui est un de celles que j'affectionne particulièrement. Il me tarde de lire la suite ! 

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict  

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :