• La dictature aléatoire

    La dictature aléatoire

    Gabriel Arlys

    Éditions Boz'Dodor

    Publié en 2013

    ebook

     

     

     

    Synopsis

    599…
    599 années après Ka…
    L’an 2753 après Jésus-Christ selon le décompte utilisé dans l’ancien monde...
    Dans la cité d’Anse-la-belle, la civilisation Zéphyr vit en harmonie avec la nature depuis près de six siècles. Cette utopie écologique fut permise grâce à l’avènement de la « puce ». La puce détermine aléatoirement la durée de vie de chaque Zéphyr, entre 40 et 60 ans, réglant ainsi les problèmes de surpopulation, de retraite, d'impact sur l'environnement...
    En 599, alors que la civilisation Zéphyr s'apprête à quitter Anse-la-belle pour la transition de fin de siècle, Noa Larsen, un Zéphyr connu et apprécié de tous, va dépasser le seuil fatidique des 60 années de vie. A l'intérieur d'un monde socialement et écologiquement parfait, est-ce que ce dysfonctionnement passera inaperçu ? Ou, est-ce que le bonheur, même collectif, se révèlera n'être qu'un point d'équilibre instable ?

     

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict ainsi que les éditions Boz'Dodor pour ce partenariat .

     

     

    Mon avis

    Eh bien, que voilà une lecture qui change de mes lectures habituelles ! J'adore les films catastrophes (Le jour d'après, 2012, Independace day, Armageddon, La Grande Inondation...), mais ils traitent de la partie précédent la catastrophe. Je n'ai encore jamais lu de livre/vu de film dont l'histoire se situe après la catastrophe, et j'ai trouvé ça extrêmement intéressant et original (même si ça ne doit pas être le 1er, mais comme je n'en ai pas lu d'autres avant...).

     

    J'ai globalement tout apprécié dans ce livre.

    L'histoire principalement, que j'ai trouvée originale et très bien menée. L'intrigue est prenante et recherchée, même si le rythme n'est pas forcément très soutenu et qu'il n'y a pas de rebondissements toutes les 2 pages. 

     

    Suite à une épidémie, la quasi totalité de l'humanité a été décimée. Les quelques survivants se regroupent et 5 d'entre eux prennent la tête pour former le Cercle de Décisions et reconstruire une civilisation basée sur le respect de la vie et de la nature, avec des règles très strictes. Jusqu'au jour où la machine bien huilée se dérègle...

     

    Au début, j'étais très emballée par les idées novatrices et au demeurant très intelligentes et réfléchies. Une civilisation enfin basée sur le respect de la nature, des animaux, de la vie, c'était très intéressant. Les 5 ont établi des règles très strictes pour créer un mode de vie censé être le meilleur et égal pour tous. Mais au fil des pages, j'ai commencé à douter, pour être finalement de plus en plus "choquée" par certaines choses. Si au départ l'idée de ce monde pouvait être intéressante et sûrement très bonne pour permettre aux "Zéphyrs" de vivre, il s'agit en réalité plus de survie que de vie réelle. Les gens n'ont plus de liberté de penser, d'agir, de choisir... Finalement, il s'agit plus d'un endoctrinement et de lavage de cerveau, même si à la base ce n'était certainement pas le but des créateurs du Cercle.

    J'ai lu dans un billet (je ne sais plus lequel, désolée) que les personnages n'étaient pas assez décrits psychologiquement. Je pense au contraire que c'est fait exprès. Ils vivent dans un monde où tout est décidé pour eux : de ce qu'ils feront comme métier, à l'endroit où ils vont vivre en passant par la personne avec qui ils vont se marier. Les gens n'ont plus de libre-arbitre, plus de choix, plus de décision à prendre. Plus de droit, au final, si ce n'est de faire ce qui est écrit dans la loi. Ils ont subi un lavage de cerveau, ils sont endoctrinés, lisses, identiques, sans capacités de réflexions ou de prises de décision. C'est juste parfaitement en adéquation avec l'histoire.

     

    La fin me laisse peut-être un petit goût de trop rapide. J'aurai aimé que les choses se fassent un peu plus lentement pour être mieux approfondies, plus denses. 

     

    Le style de l'auteur est vraiment maîtrisé et très agréable. J'avais un peu peur de me perdre dans les explications scientifiques et le flash-back du début, et finalement non, pas trop (un peu tout de même, mais moins que ce que je pensais  ).

     

    En résumé, un univers et une intrigue intéressants, une société originale, des idées qui font réfléchir et un style d'écriture maîtrisé et agréable, j'ai passé un bon moment avec cette lecture qui me change de mes lectures habituelles.

     

     

    Appréciation

     

     

     


     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :