• Cœurs de Rouille

    Cœurs de Rouille

    Justine Niogret

    Éditions Le Pré aux Clercs (Pandore)

    Publié en 2013

    273 pages

     

     

     

    Synopsis

    La cité du ciel est en plein déclin. Les robots, jadis fidèles serviteurs, régressent jusqu'à devenir des machines stupides ou de terrifiants prédateurs. Saxe est un artiste qui survit en travaillant sur les golems actionnés par magie. Dresde est une jolie automate qui n'a connu que le luxe avant que son maître l'abandonne. Tout les sépare, et pourtant ils vont partager un rêve commun : s'enfuir de la forteresse volante. Traqués par un tueur mécanique qui écorche les humains pour voler leur peau, ils se lancent dans une course peut-être sans espoir : retrouver la mythique porte ouvrant sur la liberté.

     

     

    Je tiens avant tout à remercier Livraddict ainsi que les Éditions Le Pré aux Clercs pour ce partenariat 

      

     

    Mon avis

    Cœurs de Rouille est le 3ème titre de la collection Pandore des Éditions Le Pré aux Clercs que je lis. Si les 2 autres, Katana et La Fille-Sortilège, avaient été des coups de coeur, il n'en est malheureusement de loin pas de même pour ce titre. Et je vous avoue même que j'ai du mal à dire si j'ai finalement apprécié ou non cette lecture.

     

    La trame de base est finalement assez classique, des robots qui se "rebellent", mais il y avait cependant de bonnes idées, originales et intéressantes. Seulement, je n'ai pas vraiment accroché avec la mise en scène ni avec la plume de l'auteur. 

     

    Je vais tout d'abord parler du style d’écriture de l'auteur. N'ayant jamais lu d'autres livres de Justine Niogret, je ne saurais dire si c'est son style habituel, ou si c'est un style qu'elle a choisi spécifiquement pour ce livre, mais il est en tout cas très particulier.

    Tout d'abord, les phrases sont courtes, rendant le rythme saccadé, haché, cassant. Elle use également (et abuse, à mon sens) d'ellipses grammaticales, ce qui rend parfois la compréhension délicate et hasardeuse.

    Son style est également très imagé. Trop même. Que l'auteur utilise quelques images pour décrire ou renforcer, soit, ça peut être intéressant et donner de la profondeur, appuyer une notion, une idée, un point. Mais tout le temps, c'est trop pour moi, je n'ai pas du tout été sensible à cette manière de faire.

     

    L'univers est intéressant, mais pas assez développé et décrit à mon sens. Beaucoup de questions restent sans réponse, la visite de chaque étage est beaucoup trop rapide, tout reste trop en surface. 

    La mise en scène m'a également déroutée. Le schéma de progression des protagonistes est à chaque fois le même : ils doivent trouver les passages entre les différents étages pour pouvoir rejoindre l'étage le plus bas. Ils trouvent le passage, visitent (à peine) la pièce où ils atterrissent, trouvent rapidement le passage suivant,... Ça rend le rythme assez linéaire et plat. Ce ne serait pas spécialement dérangeant si la visite de chaque étage avait été beaucoup plus poussée ! Il y a avait là un fort potentiel, qui n'a pas été exploité. Dommage.

     

    L'ambiance est plutôt pas mal, mais aurait été encore plus prenante, plus oppressante, si le point précédent avait été mieux utilisé. 

    Et la fin... je l'ai trouvée précipitée, pas assez creusée et je n'y ai pas compris grand-chose. À vrai dire, je n'ai pas compris grand-chose au livre dans son intégralité finalement. 

    C'est personnel bien sûr, mais j'ai horreur qu'un auteur me donne des éléments, et peu voire pas de bribe de réponse ! Ça fait un peu "imagine toi toi-même les explications", et c'est trop facile. 

     

    Quant aux personnages, ils sont assez peu nombreux. La distance et la froideur entre Saxe et Dresde m'a mise énormément mal à l'aise tout au long de ma lecture. La psychologie des personnages est très peu poussée, et là encore, il y a un manque d'explications par rapport au fonctionnement des robots (la perle) et leur mode de pensée.

     

    En résumé, je peux dire finalement en relisant mon billet que je n'ai pas vraiment aimé cette lecture.  La trame était certes classique, mais il y avait tout de même des points originaux et intéressants qui n'ont pas été exploités de la manière la plus adéquate à mon sens. Le manque d'explications, tant pour l'histoire en elle-même que pour les personnages ou la fin par exemple, le style d'écriture haché, la mise en scène identique pour chaque étage, rend le tout plutôt plat. Je n'ai pas vraiment ressenti de montée d'adrénaline, et je me suis sentie assez étrangère à tout ça, je n'ai pas réussi à vraiment rentrer dans l'histoire.

     

     

    Appréciation

     

     


     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict 


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 19:29
    C'est rigolo, ce livre, ou on l'aime, ou on ne l'aime pas du tout. Il est dans ma PàL, on verra !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :