• Le cycle d'Alamänder, t1 : Le T'Sank

    Alexis Flamand

    Éditions de l'Homme sans Nom

    Publié en 2011

    376 pages

     

     

     

    Synopsis

    Dites adieu aux orques, aux elfes, aux dragons ! Aujourd’hui, vous partez pour Alamänder. Allez donc saluer Anquidiath, le demi-dieu enfoui sous la montagne, chatouiller les monstrueux poulpes de guerre, flâner parmi les épis du champ de blé carnivore ! Aurez-vous le cran de suivre Maek, jeune homme en quête d’une mythique école d’exécuteurs ? Serez-vous digne de devenir le disciple de Jonas, détective spécialisé dans les affaires criminelles magiques ? Si c’est le cas, préparez-vous à découvrir un monde où se côtoient humour, intrigues policières et créatures improbables. Un monde original et farfelu d’où vous ne reviendrez peut-être pas indemne. On vous aura prévenu.

     

     

     

    Mon avis

     Voilà déjà 2 mois quasiment jour pour jour que j'ai fini le livre, et je ne trouve le temps et la motivation d'écrire mon avis que maintenant... Ce qui promet bien évidemment - et malheureusement - un avis court et surtout pas forcément aussi complet qu'il l'aurait été en ayant fraîchement fini le livre. J'ai honte...

     

    Alors, nous suivons d'un côté les aventures de Maek, un ado pas comme les autres, rejeté par les habitants de son village et sa famille, et qui va partir à la recherche de la mystérieuse école d'exécuteurs T'Sanks, et de l'autre, Jon, un mage questeur flanqué d'un démon quelque peu "facétieux", Retzel.

    Si j'ai littéralement adoré les chapitres consacrés à Maek, ceux concernant Jon ne m'ont pas autant passionnée, du moins pas au début.

    L'univers créé par l'auteur est extrêmement dense, riche, et je dois dire que j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver. L'humour est omniprésent, dans les chapitres concernant Jon je veux dire, trop présent même peut être par moment. C'est... farfelu ! Complètement barré, déjanté ! Alors ouais, c'est clair qu'au début, ça surprend ! Et je dois avouer que ça m'a même un peu agacée par moment. Mais je m'y suis laissée prendre, complètement, totalement ! J'ai eu du mal à y rentrer, mais au final j'ai adoré cet univers, son histoire, ses personnages ! Ça aurait pu tomber dans le relou, mais non, l'auteur a su créé un monde et une histoire riches, intéressants, passionnants même, avec des personnages et un univers crédibles et bien construits. 

    Et pour ne rien gâcher, l'intrigue, qui au demeurant semble assez légère, gagne en consistance et en intérêt au fil des pages. C'est dynamique, les rebondissements sont légion, et je n'ai pas ressenti de facilités.

    J'ai également beaucoup aimé l'approche originale de la magie. J'ai hâte d'en apprendre plus.

     

    Les personnages sont assez nombreux, et malheureusement, avec le temps, j'ai bien du mal à me remémorer mes impressions :s

    J'ai beaucoup aimé suivre Maek donc, et son évolution est vraiment intéressante et surprenante !

    J'ai également apprécié Jon, et Retzel aussi, évidemment ! 

    En fait, de manière globale, tous les personnages sont intéressants. Ils sont tous différents, avec leur personnalité propre.

     

    Le style d'écriture de l'auteur est fluide et maîtrisé. La construction du livre ainsi que la présentation sont soignées, c'est clair, agréable, même s'il persiste encore çà et là quelques petites fautes. Les chapitres débutent par une sorte de note, d'information, qui peut très bien être sur l'univers, la magie, ou des extraits de livres. 

     

    En résumé, un roman de fantasy original, intéressant, drôle, dans un univers original (oui je l'ai déjà dit, et alors ? :p ) et bien construit. L'humour, quasi omniprésent, donne une dimension inédite et appréciable à ce livre, sans pour autant délaisser une intrigue, plus profonde que ce que l'on pourrait penser au 1er abord...

     

     

    Appréciation

      

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict 


    votre commentaire
  • ragon Quest - Emblem of Roto, t1

    Kamui Fujiwara et Chiaki Kawamata

    Éditions Ki-oon

    Publié en 2014 

    224 pages

     

     

     

    Synopsis

    De nombreuses années se sont écoulées depuis la victoire sur les forces du mal de Loran et de Carmen, les héritiers du légendaire héros Roto. Emportant avec eux un fragment du mythique emblème de leur aïeul, les deux frères ont chacun fondé leur propre royaume : celui de Loran au nord et celui de Carmen au sud. Mais après cent ans de paix et de prospérité, le monde est de nouveau menacé… Les forces du mal font le siège des derniers bastions humains, qui tombent les uns après les autres. Possédé par un démon, le roi de Carmen entraîne son royaume à sa perte. Seuls survivants de cette tragédie, le prince Arus, héritier du héros Roto, et Lunafrea, fille du général en chef des armées de Carmen. Pendant dix ans, Lunafrea élève le petit Arus dans le plus grand secret, à l’abri de ses ennemis. Mais débusqués par une troupe de monstres, nos deux héros et leurs compagnons décident de prendre la route pour contrer la montée des ténèbres. D’autant que dans le royaume jumeau de Loran, l’héritier du trône est né à son tour. Baptisé Jagan, il s’est allié aux forces du mal et a juré la perte des humains…

     

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Babélio ainsi que la maison d'éditions pour ce partenariat ^^

     

    Tiens, il me semble que je n'ai encore jamais chroniqué de mangas ! Pourtant j'en lis, enfin j'en ai lu pas mal à une époque, mais c'est vrai que ces derniers temps, j'en lis moins, faute de temps :s Pourtant c'est pas l'envie qui manque... J'ai d'ailleurs pas mal de séries d'entamées, faudrait que je songe à les poursuivre/terminer un jour quand même. Faut dire aussi que vu que c'est mon boss mon "dealer" de mangas, ça aide pas à me rappeler où j'en suis dans telle et telle série.

    Breeeeeef !

     

    Quand j'ai vu Dragon Quest dans la dernière liste des partenariats de Babélio, ça me disait vaguement quelque chose. J'ai dû en entendre parler grâce aux jeux vidéos peut-être (vu qu'ils sont tirés de là apparemment ? ou c'est l'inverse ?), enfin voilà, ça m'a donné envie de découvrir.

    Et donc ? 

     

    Donc, pour un 1er tome, ce qui signifie donc souvent présentation des personnages, mise en place de l'intrigue, découverte de l'univers, j'ai trouvé ça pas mal, mais pas non plus de quoi me donner une furieuse envie de lire la suite là-maintenant-tout-de-suite. Le début est d'ailleurs assez brouillon à mon goût, et les dessins sont parfois difficiles à suivre. 

    C'est vraiment un tome d'introduction, et ça manque, pour moi, de consistance et de profondeur. Et sur l'ensemble d'ailleurs, que ce soit personnages, intrigue ou univers. 

    J'ai également trouvé que certains dialogues étaient un peu "niais". 

    Je n'ai pas pour autant passé un mauvais moment, mais voilà, je ne me suis pas extasiée non plus. Et bon, à vrai dire, je ne pense pas lire la suite, sauf si l'occasion se présente.

     

    En résumé, un avis court, mais bon, un manga quoi ^^ Donc voilà, c'est pas mal, mais ça se met en place doucement, et il y a un manque de consistance global tant sur la présentation de l’univers que sur les personnages ou l'intrigue. 

     

     

    Appréciation

    Sympa, sans plus

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict 

     


    votre commentaire
  • La Balance Brisée, t1 : Subliminale

    Lise Syven

    Éditions Castelmore

    Publié en 2014

    464 pages

     

     

     

    Synopsis

    Mystères et sortilèges ! Élie vient de perdre ses deux parents dans un accident de voiture. Depuis, rien ne va plus. À la maison, son frère Karl nourrit une obsession absurde pour les canards en plastique et sa tante Magalie se met à fabriquer des badges à la chaîne. Le jour où l'adolescente surprend des messes basses entre eux deux où il est question d'un Ordre mystérieux et de sortilèges, elle se demande si elle n'est pas la seule personne saine d'esprit de sa famille ! Ou alors... cela pourrait signifier qu'elle aussi serait une magicienne. Et si la mort de ses parents n'était pas vraiment due à un accident ? Élie va mener l'enquête pour découvrir la vérité avec l'aide de son frère, de sa tante mais aussi de ses camarades de collège...

     

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict et les Éditions Castlemore pour ce partenariat, et à m'excuser sincèrement pour le retard de ma chronique.

     

    Quelle belle surprise en recevant le livre de découvrir que l'auteur l'avait dédicacé ! Merci beaucoup !

     

    Alors, je dois dire qu'en commençant le livre, j'ai eu un peu peur. Deux ados, qui ont perdu leurs parents dans un "accident de voiture", outch >< J'avais peur de découvrir une histoire bourrée de clichés, de facilités, de guimauve et autres niaiseries. Que nenni ! J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, et je ne suis pas passée loin du coup de coeur.

     

    En y réfléchissant, je me rends compte que ça va être dur de faire une chronique très dense. Parce que j'ai aimé, tout, et qu'il est toujours plus difficile de dire pourquoi on a aimé que pourquoi on n'a pas aimé. 

    Déjà, j'ai trouvé ce livre équilibré. C'est bizarre de dire ça hein ? :p Mais vraiment, c'est le mot qui me vient directement à l'esprit. Il y a un peu de tout (mystères, suspense, rebondissements, humour,...) sans en faire des caisses d'un côté ou pas assez d'un autre (enfin, presque...).

    L'histoire est sympa, sans être totalement novatrice non plus (les héros dont les parents sont morts... bon, hein :p ) mais avec tout de même des particularités propres. L'auteur prend le temps de mettre en place son univers, ses personnages, son intrigue, sans trop en prendre non plus. Elle dissémine de-ci de là des éléments qui intriguent et donnent - très - envie de connaître la suite. Le suspense monte crescendo.

    L'utilisation de la magie est intéressante et originale, même si j'avoue n'avoir parfois pas tout saisi à son fonctionnement. 

    L'auteur ne se contente d'ailleurs pas que de suivre le fil principal de son intrigue, non, nous découvrons aussi les protagonistes dans leur vie quotidienne, avec son lot de hauts et de bas. J'ai trouvé que le thème de la mort ainsi que celui de "l'apprentissage de la vie" (mon dieu que c'est pompeux comme tournure) sont fait de manière très discrète, très naturelle. C'est pas niais et dégoulinant de guimauve quoi ! 

     

    Les personnages sont hyper réalistes et attachants ! Alors là, waou ! Il y a normalement toujours un perso que je n'aime pas, là non, je les ai tous appréciés (bon, sauf les méchants évidemment !).

     

    Le style de l'auteur enfin, est travaillé, fluide et très agréable. Après, ça reste du jeunesse, mais ce n'est pas simpliste pour autant.

     

    La couverture quant  à elle est magnifique et est cohérente avec l'histoire.

     

    Mais si j'ai apprécié l'histoire, les perso et le style d'écriture, pourquoi pas un coup de coeur alors ? Tout simplement parce qu'il y a quand même un petit manque d'action et de profondeur à mon goût. Alors vous me direz, c'est un 1er tome, faut poser les bases toussa toussa. Certes. Mais quand même ! Un peu plus d'action m'aurait bien plu quand même. Ceci dit, il y a bien assez d'éléments pour me donner envie (très envie ! c'est quand la suite ?! :p ) de continuer cette série !

     

     

    En résumé, une histoire que j'ai pris vraiment beaucoup de plaisir à découvrir. L'univers et les personnages sont très intéressants, c'est bourré de mystères, les perso sont en plus très bien construits, crédibles et attachants, ce qui ne gâche rien, et le style d'écriture est très agréable ! Je suis passée pas loin du coup de coeur en raison d'un petit manque, à mon goût, d'action. Vivement la suite !

     

     

    Appréciation

      

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict 


    votre commentaire
  • Jungle Shadow

    Gala de Spax

    Éditions Sharon Kena

    Publié en 2013

    Format ebook

     

     

     

    Synopsis

    Shadow est une jeune étudiante qui vit depuis ses trois ans dans une famille adoptive dont les moindres faits et gestes sont filmés pour un programme de téléréalité. Le producteur propose, à la suite d'un vote du public, que Shadow retourne à Sumatra afin d'y retrouver ses parents biologiques sous les yeux de la France entière. Notre candidate accepte et se lance donc dans cette nouvelle émission estivale qui ne va pas être aussi idyllique que prévu…

     

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier la maison d'éditions pour ce partenariat ^^

     

    Alors, je suis bien embêtée. Cet avis ne sera pour l'instant pas objectif à 100%. En effet, ma liseuse est tombée en rade (elle ne charge plus) en plein milieu de ma lecture. Je suis doublement gênée, de 1 parce que c'est un partenariat que je devais rendre début juillet, de 2 parce que j'aimais vraiment beaucoup cette lecture :/ J'ai essayé de lire sur le pc, mais c'est vraiment pas évident, et je ne sais pas quand j'aurai réglé le problème tablette (je pense carrément me racheter une liseuse si je n'arrive définitivement plus à la charger, mais ce ne sera pas avant 1 voire 2 mois :s ), donc je préfère rendre quand même un petit article que de ne pas honorer mes engagements. Ceci dit, je finirai ce livre dès que je le pourrais, et mon avis sera donc complété à ce moment-là. 

     

    Donc, j'ai lu à peu près la moitié du livre, et ce que j'ai lu m'a beaucoup plu ! J'ai trouvé l'histoire originale et intéressante. Un mélange de télé-réalité et de The Truman Show, vraiment sympa. On entre dans le vif du sujet assez rapidement, il n'y a pas de temps mort (même si l'action à proprement parlé n'était - pas encore - vraiment présente), il y a de l'humour, le suspense est présent, et je me suis laissée surprendre à 2-3 reprises. Et donc forcément, je suis frustrée hein, je veuuuuuuux savoir la suite !

     

    Les personnages sont bien posés, quoiqu'un peu clichés pour certains peut-être (l'ado rebelle, la secrétaire blonde écervelée, le réalisateur vénal et sans scrupule...).

     

    Le style d'écriture enfin est fluide et agréable, vif même !

     

    En résumé, arf... un mini avis sur une moitié de livre lue environ, mais c'est un bilan plutôt positif pour l'instant. Les tablettes/liseuses, c'est pratique, mais beaucoup moins quand ça tombe en rade :s

     

     

     

    Appréciation

    à venir ;)

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict 


    votre commentaire
  • Les enquêtes de l'inspecteur Higgins, t14 : La vengeance d'Anubis

    Christian Jacq

    Éditions J

    Publié en 2014

    231 pages

     

     

     

    Synopsis

    Londres, une exposition exceptionnelle consacrée aux trésors de Tout-ânkh-Amon. Des milliers de spectateurs, fascinés, assistent à la promenade sur la Tamise d'une statue géante du dieu Anubis à tête de chacal. Et son arrivée à Trafalgar Square est un véritable triomphe ! Mais l'on a oublié qu'Anubis, le dieu des morts, n'a rien perdu de ses pouvoirs. S'il est venu à Londres, c'est pour exercer sa juste vengeance sur un être maléfique. Et le crime qui sera soumis à la sagacité de Higgins sera l'un des plus stupéfiants de sa carrière.

     

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Babélio pour ce partenariat, et je m'excuse sincèrement pour le retard de ma chronique. En ce moment je suis en plein travaux/déménagement, ce n'était pas prévu et j'y passe quasiment tout mon temps libre. En plus du boulot et de mon cheval, ça me fait de grosses journées, et le soir je suis complètement épuisée, je tombe de fatigue, et j'ai beaucoup de mal à lire. Je ne me cherche pas d'excuse, juste à expliquer mon retard, car ce n'est pas un fait habituel.

     

    Christian Jacq... Aaaaaaaaaaah, Christian Jacq ! Je ne sais pas comment vous expliquer à quel point cet auteur compte pour moi. Il a fait naître 2 choses chez moi : l’amour de la lecture (avec Stephen King) et une passion (immodérée à une époque...) pour l'Egypte ancienne. 

    Rolala ! Que de souvenirs ! J'ai découvert Christian Jacq lors de mon 1er job d'été, au musée archéologique de Strasbourg. Quand on n'avait pas beaucoup de visiteurs, on avait le droit de bouquiner, et une collègue m'avait prêté le tome 1 de la série Ramsès II. Et là, coup de foudre immédiat. Pour cet auteur, sa façon de raconter, son style d'écriture, ce pharaon, ce pays, lointain et mystérieux. Il fût un temps, j'ai dévoré pas mal de ses livres (la saga Ramsès, Barrage sur le Nil, L'Affaire Toutankhamon, la saga La Pierre de Lumière, La Reine Soleil, la saga Le Juge d'Egypte, la saga Les Mystères d'Osiris). Malheureusement, faute de temps, et parce que j'ai monstrueusement agrandi ma PàL depuis que je suis sur L@ (au grand dam de mon rythme de lecture ridiculement lent -_-' ) je n'ai pu approfondir ma connaissance ni des œuvres de cet auteur, ni de celle de l'Egypte ancienne. Ceci dit, je les aime toujours autant l'un comme l'autre, et relire ses livres déjà lus et en lire d'autres sont dans mes projets. J'ai une affection toute particulière pour cet auteur, qui a participé à sa manière (et surtout, sans le vouloir ni le savoir, évidemment :p ) à faire de moi la personne que je suis maintenant. Bref ^^

     

    Donc, quand, lors de la dernière masse critique de Babélio, j'ai vu ce livre de proposé, j'ai sauté sur l'occasion ! (oui, avec limite un petit cri de groupie hystérique :p ) (cri que j'ai poussé quand j'ai reçu le mail de sélection tongue ).

     

    Alors, je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'histoire (j'avoue, voir marqué Christian Jacq et Anubis m’ont suffi pour sélectionner le livre, honte à moi ! ). Ça sort complètement de ce que j'avais l'habitude de lire de cet auteur. Et ça m'a totalement plu ! C'est vrai, j'avoue que j'aurai aimé que l'Egypte soit un peu plus présente, disons plutôt de manière différente, parce que c'est quand même un peu le sujet évidemment. Cependant, le style d'écriture de Christian Jacq est tellement... fluide, maîtrisé, agréable, travaillé, agréable, recherché... j'ai déjà dit agréable ?? Ça coule tout seul, c'est juste du velours ! C'est travaillé et recherché sans être compliqué, maîtrisé sans être pompeux. PAR-FAIT j'vous dis ! 

    Côté histoire, si je ne m'abuse, il s'agit d'une vraie enquête, et moi j'aime bien ce genre d'anecdote un peu "farfelue", originale. Il ne faut évidemment pas s'attendre à un thriller comme on en voit à l'heure actuelle, au rythme effréné et de plus en plus gore au fil des pages. Le récit est assez "plat" (ça fait péjoratif, lais ce n'est pas le cas du tout), il n'y a pas de rebondissement toutes les 2 pages, on suit les investigations de l'enquête et les réflexions/déductions des protagonistes, et ma foi, c'est plutôt sympa ! L'ambiance m'a fait penser à un agréable mélange d'Hercule Poirot et de Sherlock Holmes.

    Il y a cependant des rebondissements évidemment, des choses surprenantes, inattendues, et j'ai été complètement entraînée dans ce récit. Surtout qu'il y a un côté qui me tient particulièrement à coeur... ça a à voir avec les animaux, qui est LA cause qui compte le plus pour moi, mais je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler ;)  J'ai tout de même eu les larmes aux yeux à un certain passage...

     

    En résumé, j'ai vraiment passé un très bon moment avec Higgins et Marlow, les 2 protagonistes aux caractères aussi opposés que complémentaires ! Je ne vais pas rajouter grand-chose de plus que ce que j'ai dit précédemment, à part que je vais m'intéresser de plus près à cette série des Enquêtes de l'Inspecteur Higgins, et que je vais me (re)plonger dans les romans sur l'Egypte ancienne de Mr Christian Jacq.

    Et je tiens une fois de plus à m'excuser sincèrement pour mon retard.

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict

     


    1 commentaire
  • Tales from the Otherlands t1

    Tim Corey

    Éditions lulu.com

    Publié en 2011

    Format ebook

     

     

     

    Synopsis

    Un recueil de nouvelles pour entraîner le lecteur dans le monde fantastique d'Otherlands. Passé, présent et avenir s'y mélangent pour plonger les protagonistes au coeur de l'étrange ! dans ce premier volume, 14 nouvelles où l'on retrouve, entre autres : Un vaisseau spatial à la recherche d'une planète à explorer, une jeune fille décidée à se faire tatouer, une automobiliste aux prises avec un dangereux personnage, un étranger qui aime frapper aux portes et une machine à remonter le temps ! de quoi glisser lentement dans les Otherlands, juste le temps de se détacher de la réalité... à moins que la réalité ne soit pas ce que l'on en pense !

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur qui m'a contactée il y a quelques mois pour savoir si je serai intéressée par son livre, et j'aimerai également sincèrement m'excuser d'avoir mis aussi longtemps à le lire et à le chroniquer. Ce n'est habituellement pas mon genre, je ne sais pas ce qui s'est passé cette fois.

     

    Alors, j'ai rarement chroniqué de recueil de nouvelles, et je trouve que c'est un exercice assez difficile en fait. Certains chronique toutes les nouvelles, d'autres donnent un avis sur l'ensemble, et c'est ce que je vais faire car donner son avis sur chaque histoire risque d'être un peu répétitif je trouve.

     

    Alors, de manière générale, j'ai vraiment passé un super moment ! Il y a quelques histoires que j'ai moins appréciées, certaines choses que j'ai trouvées peut-être un peu tirées par les cheveux par moment et d'autres que je n'ai pas trop comprises, bien sûr, mais j'ai aimé la plupart, voire même adoré certaines ! Plus particulièrement Century, Couleur d'encre (très flippant quand on est tatouée :p ), Des choses étranges (alors là franchement, j'ai vraiment flippé ! ), Est-ce que Georges est là ?, Je suis là, Le trou, Remise à zéro, Mauvais calcul et Nuit Noire (toutes en fait hein ! ). 

    J'ai été vraiment impressionnée par la quantité d'idées dont déborde l'auteur. Toutes ces nouvelles, si elles ont plutôt un côté SF, sont multi-genres. J'ai souri, j'ai ri, j'ai eu peur aussi (souvent d'ailleurs ! ). En fait, on oscille entre humour, SF, fantastique, thriller, horreur, et un petit côté psychologique aussi. Les thèmes sont variés, ce qui fait que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

    Alors effectivement, certains pourront regretter un manque de développement, d'explications. Mais ce sont des nouvelles, il est donc logique que l'auteur ne puisse pas développer et approfondir en 10,20,30 pages autant que dans un roman de 300 pages. Mais on va à l'essentiel, on le sait, c'est ce qu'on recherche, et c'est aussi ça qui est intéressant.

     

    Le style d'écriture de l'auteur est fluide, agréable et travaillé. En peu de pages, il arrive à nous faire passer par tout un tas d'émotions et d'état d'esprit, et franchement je dis chapeau !

     

    En résumé, des histoires de longueurs variables, des thèmes et des genres variés, une profusion d'idées et un style d'écriture vraiment agréable, amateurs de frissons, n'hésitez vraiment pas, foncez ! 

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict

     


    votre commentaire
  • L'Elfe au dragon, t1 : Les Maraudeurs d'Isuldain

    Arthur Ténor

    Éditions Seuil

    Publié en 2009

    189 pages

     

     

     

    Synopsis

    Son origine était un mystère, son alter ego une singularité, son caractère bien étrange pour un sentinelle d'Oriadith. Il était l'elfe au dragon, et il voulait savoir pourquoi. Pour la première fois de sa vie, Kendhil va rencontrer des humains. Sous la protection aérienne de Karlo, son dragon d'Hélion, il accompagne le doyen des elfes Sentinelles à Burgon, la cité des maîtres du fer. Lui qui rêvait de voyage et d'aventure, il ne va pas être déçu ni ménagé par les évènements. Comment pourrait-il en être autrement, quand on tombe entre les mains des Maraudeurs d'Isuldain, puis entre les griffes des orques de l'Obscur ?

     

     

     

    Mon avis

    Je le sais pourtant qu'il ne faut pas que je tarde à écrire mes chroniques parce que forcément j'ai du mal sinon... Voilà déjà 3 bonnes semaines que j'ai fini ce livre, et ma mémoire me fait défaut, ma chronique ne sera donc pas très très longue, sorry ><

     

    J'avais découvert l'auteur via un parte sur L@ pour Les Fabuleux, que j'avais adoré ! Après avoir été au Salon du Livres de Colmar en novembre, j'étais revenu avec le 1er tome de Voyage extraordinaire au Royaume des 7 Tours et le tome 1 de L'Elfe au Dragon donc. 

     

    De manière globale, j'ai aimé cette lecture et j'ai vraiment passé un très bon moment ! Il y a des choses originales, d'autres un peu plus classiques (comme la trame de base par exemple), de l'humour, du suspense, du frisson. 

    Certes il y a peut être un manque de profondeur et d'explications, mais peut être que le tout sera densifié au fil des tomes. 

    Le style d'écriture d’Arthur Ténor est fluide, riche, maîtrisé et tellement agréable, que ses livres valent le coup d'être lus rien que pour ça, vraiment. C'est un pur plaisir, les pages se tournent toutes seules. 

    La mise en page est agréable, aérée et soignée, et la couverture très belle, ce qui ne gâche rien :p

     

    En résumé, une chronique vraiment très courte, j'avais prévenu... J'ai aimé, j'ai passé un bon moment, et malgré quelques petites "lacunes", je lirai sans nul doute la suite ! 

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict


    2 commentaires
  • Wizards, t1 : L'Initiation

    Diane Duane

    Éditions Lumen

    Publié en 2014

    350 pages

     

     

     

     

    Synopsis

    Nita laissa courir ses doigts le long d’une des étagères de la bibliothèque. Soudain, quelque chose interrompit son mouvement. Un petit livre perdait un fil, et son ongle s’était accroché dessus. Elle plissa les yeux. Ah ! Un de ces guides consacrés aux métiers : Comment devenir pilote, Comment devenir chercheur, infirmier, écrivain… Mais celui-là s’intitulait… Comment devenir un sorcier en dix leçons ! Nita extirpa le volume du rayonnage, ébahie, et se plongea dans la lecture. Non, impossible ! se dit-elle au bout d’un instant. Elle referma le livre et le tint serré dans sa main, immobile, en proie à un mélange de confusion, d’incrédulité… et d’euphorie. Si c’était une plaisanterie, elle était géniale. Et si ce n’en était pas une…

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier la maison d'éditions pour ce partenariat ^_^

     

    Je ne vais pas faire dans l'original, mais en tant que grande fan de Harry Potter, je ne pouvais qu'être intéressée par ce livre qui a fait tant de bruit, et c'est avec une immense joie que je l'ai vu débarquer chez moi un beau matin. Si j'ai apprécié ma lecture et aimé certains aspects, je dois dire que je n'ai pas autant accroché que je pensais, malheureusement.

     

    L'histoire débute de manière assez sympa même si pas très originale. Nita est une jeune fille de 13 ans, dont les occupations ne sont pas les mêmes que celles des jeunes de son âge : elle aime lire. Elle est également le bouc émissaire d'une bande de jeunes pitbulls - pardon, c'est méchant pour les pit - de jeunes filles donc. Somme toute assez classique. En essayant de se cacher à la bibliothèque, elle tombe sur un livre... qui retient son attention. Ce début m'a un peu fait penser à L'Histoire sans Fin je dois dire, quand Bastien se cache dans la librairie...

    J'ai cependant été happée par la suite, qui promettait beaucoup de choses intéressantes. Malheureusement, le développement part à mon sens un peu trop rapidement dans des choses compliquées. Alors que, comme dans HP (bouh, c'est pas bien les comparaisons), j'attendais avidement un développement peut-être un peu lent mais complet, détaillé, qui donne envie de découvrir un univers, d'en savoir plus, on tombe très vite dans une intrigue complexe, précipitée, et malheureusement assez remplie de facilités.

    Nita et Kit, les 2 protagonistes, parviennent bien trop rapidement à user de magie, si fraîchement découverte ! Alors certes, le livre évolutif selon l'expérience, les capacités, le caractère de chacun est une excellente idée, mais bien mal (et encore une fois, trop rapidement et facilement) exploitée.  

    À peine leurs pouvoir découverts, et pas encore vraiment maîtrisés, que les voilà partis dans une aventure bourrée de rebondissements pour sauver le monde. Pour un 1er tome ? Eh bien, je me demande ce que ce sera dans les suivants dites donc O_o 

    Il y a vraiment beaucoup de bonnes idées, mal exploitées malheureusement, et des passages vraiment bourrés de tension et de suspense. Mais pour moi, c'est trop précipité, et certaines choses mal amenées à mon goût (comme Fred par exemple). Il y a également beaucoup trop d'informations et d'explications scientifiques que je n'ai pas toujours comprises, des notions qui m'ont paru abstraites, à tel point que j'ai vraiment eu l'impression d'être très bête par moment... Pour un roman jeunesse...

    Ceci dit, j'ai apprécié beaucoup de passages dans la 2ème partie, plus sombre (et - ne me demandez pas pourquoi - dont l'ambiance m'a un peu fait penser à Silent Hill ! Oui oui ! ) même si certaines choses sont prévisibles...

     

    Je n'ai pas spécialement accroché aux personnages, ni ressenti de compassion ou de peur pour eux. 

     

    Le style d'écriture enfin reste classique mais fluide et agréable. 

     

    Je voudrais juste parler d'un dernier point. Ce n'est pas dans mes habitudes de parler des couvertures en général, mais là j'en ai envie. Nita est censée avoir 13 ans, Kit un peu moins, soit 12 et quelques. Or, à mon sens, les personnages représentés sur la couvertures donnent plutôt l'impression d'avoir dans les 17 ans pour Kit, 15 pour Nita ! De même, les vêtements de Nita sur la couverture ne sont pas du tout les mêmes que ceux qu'on nous décrits dans le livre, et le fait d'avoir représenté le dragon nous donne l'impression qu'il occupe une grande place dans l'histoire, alors que pas tant que ça au final. Pour finir, si la couverture est somme toute jolie et au toucher velouté et agréable, le doré des lettres composant Wizards s'efface, laissant apparaître le noir en dessous, dommage. 

    Ce ne sont certes que des détails qui n'ont pas influencés mon ressenti par rapport à ma lecture, mais de nos jours où le livre en tant qu'objet commence à prendre de plus en plus de place, je trouvais ça un peu dommage. 

     

    En résumé, une histoire de magie que j'ai appréciée, mais que j'aurai pu littéralement adorer si le développement avait été peut-être un peu différent, des notions et explications un peu allégées, et une présentation de l'univers ainsi qu'une initiation à la magie mieux posées. La suite me tente quand même bien, histoire de voir où ça va.

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict


    1 commentaire
  • L'ange déchu, tome 1 : L'hunter

    Marion Obry

    Éditions Sharon Kena

    Publié en 2013

    Format ebook

     

     

     

    Synopsis

    Il fut un temps où le monde vivait dans l'amour de Dieu et sous la protection des Anges. Dans un passé lointain, Lucifer se rebella contre eux avant de créer les Enfers. Lui, l'Ange déchu, engendra de nombreuses lignées de Démons. Aujourd'hui, il prend sa revanche sur l'humanité et sur le Ciel.

     

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier la maison d'éditions pour ce partenariat.

     

    Alors moi, j'ai adoré ce roman ! L'histoire est pour ma part originale, bien menée, mais surtout, l'action est présente du début à la fin, il n'y a pas de temps mort. Certes on est directement plongés dans l'univers et l'action, mais je ne me suis pas sentie perdue pour autant. Ce qui est un exploit, je me paume assez rapidement :p 

    Malgré le petit nombre de pages, les personnages sont pourtant bien plantés et l'action monte crescendo. Alors bien sûr, en si peu de pages, il y a quand même des faiblesses, comme le manque de présentation de l'univers (on comprend bien qu'il s'agit de notre monde, mais quelle époque ? Au début je pensais qu'il s'agissait du Moyen-Age, mais il est question de cinéma à un moment, donc bon...) ou du contexte (pourquoi y a-t-il certaines créatures, comment en est-on arrivé là ?... ). Il y a des révélations au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, mais peut-être quand même légèrement trop peu à mon goût. Le livre fait moins de 200 pages, et je pense qu'il aurait grandement mérité une bonne centaine de pages en plus pour approfondir et densifier un peu tout ça. Ceci dit, ça donne encore plus envie de lire la suite hein :p

     

    Le style d'écriture est vraiment agréable, fluide et travaillé. 

     

    En résumé, une petite chronique pour un petit livre, mais qui vaut vraiment le coup si vous aimez les histoires d'anges, de démons et d'archanges ;) 

     

     

    Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict


    votre commentaire
  • Céline Mancellon

    Éditions Sharon Kena

    Publié en 2013

    Format ebook

     

     

     

    Synopsis

    Ère de Gyeon - Année du dragon rouge - Pays de Koro 

    Choisir le futur roi, voilà la responsabilité de la princesse Aijee. La jeune femme doit échanger sa liberté contre un époux afin d'assurer la pérennité du trône. Quatre candidats sélectionnés parmi les notables devront la conquérir même si un seul fait battre son cœur : cet homme ténébreux qui l'attire à en oublier la raison. 

    Clans, combats, complots, guerres et amour. Ouvrez la porte du pays des pluies et vivez son histoire.

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier la maison d'éditions pour ce partenariat.

     

    Clans, combats, complots, guerres (et amour, oui aussi), le tout dans un univers asiatique, ce livre avait tout pour me plaire. 

    Si dans l'ensemble, j'ai aimé et passé un bon moment, je dois quand même avouer que ce livre n'est malheureusement pas exempt de défauts et de lacunes.

     

    Le 1er soucis que j'ai rencontré, c'est que je me suis sentie un peu (ok, beaucoup) perdue. Outre la profusion des personnages, l'univers est très peu décrit, et je déteste être plongée comme ça dans un monde et qu'on fasse comme si je connaissais tout. Les descriptions des lieux sont très peu présentes, ainsi que de l'histoire de cet univers. Il y a bien quelques petites choses disséminées ici ou là, mais trop peu pour moi pour que j'ai l'impression de connaître et de comprendre. Il y a un cruel manque de bases, de fondations. 

    Par contre, certains combats sont décrits de manière un peu trop précise. On se fiche un peu du sens dans lequel tel perso va tourner son pied, sa main, son arme. 

    J'ai eu autant de mal à me représenter cet univers pas assez décrit que les combats, trop décrits.

     

    Les personnages sont très nombreux, et là encore, je me suis perdue. Pourtant l'auteur les présente de manière individuelle et assez correctement dès le début, mais je ne sais pas, à part 2-3 (Aijee, Chun, Lamyon) les autres je n'ai pas su les différencier. Et si l'idée de mettre les noms des protagonistes au commencement de chaque chapitre était bonne au début, ça m'a finalement bien vite agacée et freiné et gêné dans ma lecture.

     

    L'histoire quant à elle, est intéressante même si pas spécialement originale. Par contre, je trouve vraiment dommage d'avoir mis autant de rebondissements. Pourquoi ne pas s'arrêter au 2ème rebondissement *spoiler* (l'enlèvement d'Aijee) *spoiler fin* et garder les autres rebondissements et révélations pour un tome suivant, tout en étoffant beaucoup plus l'intrigue de celui ci ??? J'avoue que je ne comprends pas, et je suis un peu déçue du choix de développement, parce que vraiment, vraiment, cette histoire aurait énormément gagné à être beaucoup plus développée et étoffée, tout en écrémant certaines choses.

     

    Le style d'écriture de l'auteur enfin, s'il n'est pas désagréable, il n'est clairement pas abouti non plus. Le récit souffre de tâtonnements, de maladresses stylistiques, de fautes d'orthographe, de répétitions voire même inversement d'oublis de mots. Certaines tournures de phrases sont extrêmement malhabiles, voire incompréhensibles et le vocabulaire utilisé pas toujours adéquat. De même, la construction de la majorité des phrases est assez simple et basique : sujet verbe complément. Cependant, afin d'alléger le texte et de fluidifier la lecture, il aurait été judicieux d'utiliser beaucoup plus de participe présent que de verbes conjugués, et/ou de placer des virgules ou des points-virgules. 

    Pour en revenir au vocabulaire, je l'ai trouvé beaucoup trop "actuel" pour l’époque dans laquelle est censée se passer l'intrigue. 

     

    Voici quelques phrases ou morceaux de phrases que j'ai relevés : 

    p. 40 : "entre ses pieds de la princesse"

    p. 44 : "Chun recula son pied gauche en arrière" (oui s'il le recule, on se doute un peu que c'est en arrière)

    p. 58 : "le chemin à sens inverse"

    p. 75 : perplexicité (euh, gnein ?)

    p. 100 : "le cheval par les rennes"

    p. 101 : "À cette idée, son coeur menaçait d'exploser dans sa poitrine à cette idée"

    p. 125 : "J'ai entendu une conversion" (gnein bis)

    p. 209 : "Arrête de lui causer d'Aijee" (ouch, le causer là me fait mal >< )

    p. 217 : "La table royale formait un "U" à l'envers : son Altesse s'installa à celle du centre" (ok, mais "celle" renvoie à quoi ? )

    p. 240 : "Ce fut ses dernières paroles" 

     

     

    En résumé, j'ai aimé l'histoire, j'ai aimé le contexte et l'univers, mais je regrette un manque d'approfondissement de l'ensemble. C'est dommage, parce que vraiment, cette histoire aurait pu être excellente si elle avait été mieux travaillée.

     

    Edit : je viens de lire sur une chronique qu'il y aurait apparemment une carte du monde dans la version papier. Elle ne figure pas dans la version numérique, dommage...

     

    Appréciation

     

     

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict

     

     


    1 commentaire