• La saga des éternels, t1 : Le codex d'Altura

    James Maxwell

    Éditions AmazonCrossing

    Publié en 2017

    702 pages

     

     

     

    Synopsis

    Depuis le jour où un enchanteur s’est servi de ses pouvoirs pour sauver son frère de la noyade devant ses yeux, Ella a trouvé sa voie.

    De larges ressources et connaissances sont cependant nécessaires pour rejoindre l’Académie des Enchanteurs et, déterminée, Ella étudie tous les livres qui lui tombent sous la main tout en vendant des fleurs. Son frère, Miro, rêve quant à lui de devenir l’un des meilleurs épéistes du monde et de manier les puissantes armes enchantées de sa nation pour défendre sa terre natale.

    Pendant ce temps, une force sombre se dresse à l’est, conquérant tout sur son passage, et Miro part pour le front. En son absence, un charmant étranger, Killian, séduit Ella. Mais Killian a un secret, et des actes d’Ella dépendra bientôt le sort de son frère, de son pays, et du monde.

     

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Babélio ainsi que la maison d'éditions pour cet envoi, et à présenter toutes mes plus sincères excuses pour le retard de cette chronique. Je remercie également infiniment la personne avec qui j'ai été en contact et qui m'a laissé un délai de 15 jours supplémentaires !

     

    J'ai reçu ce livre lors de la dernière masse critique de Babélio, et l'ai commencé dès sa réception. Malheureusement, je manque un peu de temps pour lire en ce moment, et je n'ai pas réussi à terminer ce livre dans le temps imparti. En un peu plus d'un mois, j'ai lu un peu plus de la moitié, c'est dire...

    Cette chronique ne sera donc pas totalement objective sur le livre en entier, mais basée uniquement sur ce que j'en ai lu jusqu'à maintenant, c'est à dire jusqu'à la page 475. Bien évidemment, je la compléterai lorsque je l'aurai fini.

     

     Le synopsis est assez complet je trouve, je ne vais donc pas en faire un moi-même. 

     

    Nous sommes plongés là dans un univers extrêmement intéressant, complexe et riche. Il y a des idées vraiment très intéressantes et originales. Malheureusement, pour l'instant, l'ensemble n'est pas suffisamment présenté à mon goût. Il y a beaucoup de points, de notions (comme l'essence, les arcanes, les Lexiques, les enchanteurs, les chantelames....) qui auraient réellement mérités d'être creusés, approfondis, expliqués. Là, on passe beaucoup trop vite sur tout ça, comme si tout était logique, et qu'on devait tout connaître. 

     

    De ce fait, j'ai beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire. Je ne comprends pas tout je l'avoue, je suis souvent perdue, embrouillée. Je déplore aussi l'absence d'une carte. Quel dommage qu'il n'y en ait pas !!! Se repérer dans un univers inconnu sans carte est une tâche extrêmement compliquée...

     

    Les personnages quant à eux, me laissent quelque peu indifférente.

    Je trouve Ella un brin agaçante, de par sa naïveté et son manque de discernement et de maturité.

    D'ailleurs globalement, je trouve que les personnages manquent de travail. 

     

    Le style d'écriture enfin, est plutôt fluide, mais plutôt simple voire même simpliste par moment.

     

    En résumé, difficile de faire une chronique objective et complète sans avoir fini le livre. Mon avis peut semble négatif, mais ce n'est pas le cas. J'aime beaucoup cet univers et cette histoire, simplement, je trouve que le tout aurait mérité d'être creusé, approfondi. Mieux posé, voilà ! Plutôt que de faire un gros livre de 700 pages, il aurait peut-être été intéressant d'en faire 2 ou 3, avec moins de pages...

     

     

    Appréciation

    À venir


    votre commentaire
  • Le Monde d'Elven, t1 : La Cité Mystérieuse

    Laurence Erwin & Elisabeth Faure

    Éditions Au Loup

    147 pages

     

     

     

    Synopsis

    Mathias, Sarah et Margot viennent d’emménager en Bretagne, à Landelvent. Ils découvrent par hasard, au fond d’un sac, une étrange sphère de cristal. Lorsque Mathias l’ouvre, ils se retrouvent propulsés dans le Monde d’Elven où la magie existe encore et où le Bien s’oppose au Mal depuis la nuit des temps.

    Mais Erwan le Barde fera comprendre à Mathias, Sarah et Margot qu’ils ne sont pas arrivés dans ce monde sans raison. Car ils ont un rôle à jouer dans cette guerre pour éviter la défaite du Bien face aux ennemis d’Elven.

     

     

     

    Mon avis

    J'ai reçu ce livre lors de la dernière masse critique de Babélio (je remercie d'ailleurs le site et la maison d'éditions pour cet envoi). Je l'avais choisi car il me semblait intéressant et original. Et ça a été le cas. C'est une histoire sympa et originale, ça se lit vite, les perso sont jeunes et attachants, mais ça reste globalement très jeunesse, très simpliste. Il n'y a pas vraiment d'action, ça commence à devenir intéressant vers la fin... Mais bon, c'est fluide et léger, et j'ai passé un bon moment. Je pense que je lirai la suite si j'en ai l'occasion.

     

     

    Appréciation


    votre commentaire
  • Les Outrepasseurs, t1 : Les héritiers

    Cindy Van Wilder

    Éditions Gulf Stream

    Publié en 2014

    347 pages 

     

     

     

    Synopsis

    -Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

    - Nous ?

    - Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

    Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

     

     

    Mon avis

     

    J'ai lu ce livre en LC avec Psylook du blog Le manège de Psylook, et bien sûr, ça fait un peu plus d'un mois que je l'ai fini ^^'

     

    J'avais pris ce livres aux Imaginales, et voilà presque 2 ans qu'il traînait dans ma PàL. J'en ai vu énormément de bien, et j'avoue que j'en ressors légèrement déçue.

     

    Le premier chapitre était pourtant très intéressant et prometteur. De l'action et du mystère dès le départ, ça promettait une suite palpitante et captivante ! Hors, dès le chapitre suivant intitulé "Première plongée", j'ai déchanté. 

    En effet, nous sommes amenés quelques siècles avant, en 1206, sans aucune explication. On est directement plongés dans le vif du sujet, sans que rien ne soit amené, expliqué, et on doit se débrouiller. 

    Cette 1ère plongée est suivi d'un court chapitre intitulé "Premier souffle", et c'est ainsi tout du long. Un chapitre où on plonge, un - court - chapitre où on remonte. Ça aurait pu être très intéressant et original, mais ça ne fait malheureusement que casser le rythme et l'histoire, déjà relativement difficile à suivre et comprendre.

    Le rythme d'ailleurs, est en dents de scie. Pendant de nombreuses pages, ça va être assez plat et - disons-le - ennuyeux, et d'un coup, il y a un passage qui va devenir extrêmement intéressant et haletant , mais qui passera aussi très vite... 

    Et la fin... Quelle déception ! Elle est bâclée et précipitée, quel dommage ! 

     

    Les personnages sont nombreux, mais je n'ai pas spécialement d'avis sur eux.

     

    Le style d'écriture est plutôt agréable et fluide.

     

    En résumé, une histoire qui promettait d'être intéressante et originale, malheureusement le manque de rythme et d'explications est lassant, les longueurs sont nombreuses et les alternances de chapitres présent/passé cassent le rythme déjà peu soutenu. 

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict   


    2 commentaires
  • L'autre, t1 : Le Souffle de la Hyène

    Pierre Bottero

    Éditions Rageot

    Publié en 2009

    316 pages

     

     

    Synopsis

    Ne me touche pas... La voix, cassée, était à peine humaine et les yeux qui se fixèrent sur Natan ceux d'un fauve. - Ne me touche... surtout pas ! La main de Natan retomba sans force. Il eut le temps de voir un rayon de lune accrocher une larme sur la joue de Shaé. Il s'évanouit.

     

     

     

    Mon avis

     

    Encore un livre que j'ai fini il y a presque 2 mois et pour lequel je n'écris la chronique que maintenant, pffff... 

     

    Ça faisait un petit moment que j'avais ce livre dans ma PàL (presque 5 ans, en fait :o ). J'ai aimé, plus ou moins, mes autres lectures de Bottero (les 2 trilogies d'Ewilan, celle d'Ellana et Les Âmes que j'ai adorées, et A comme Association), mais je faisais traîner celle là, je sais même pas vraiment pourquoi. Mais au final, j'ai vraiment beaucoup aimé.

     

    L'histoire est originale et intéressante, même si je l'ai peut être trouvée un peu  moins fouillée que dans d'autres de ses oeuvres, tout comme l'univers d'ailleurs. J'ai vraiment beaucoup aimé, mais j'en suis ressortie avec un petit goût de pas assez. On reste un peu trop en surface, alors qu'on aurait envie d'en savoir tellement plus ! Mais bon après, c'est une trilogie ^^

    L'intrigue est prenante, recherchée, avec un brin de mystère qui pique notre curiosité ! Le suspense va crescendo, on ne s’ennuie pas un seul instant, et les rebondissements sont nombreux ! L'ensemble est rythmé et sans facilité aucune. 

     

    Les 2 personnages principaux, Nathan et Shaé, sont crédibles et attachants, même s'ils manquent peut être un chouïa de maturité par moment (surtout Nathan, en fait).

     

    Le style d'écriture de Bottero est encore une fois clairement ce qui fait la force et la beauté de ce livre. Sa plume est fluide, travaillée, recherchée, maîtrisée, avec une légère touche poétique sans toutefois tomber dans le too much.

     

    En résumé, mais pourquoi diable est-ce que j'ai attendu aussi longtemps pour livre ce livre bon sang ?! Du pur Bottero, c'est tout ce que j'ai à dire !

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict   


    votre commentaire
  • Jane Harper

    Éditions Kero

    Publié en 2017

    400 pages

     

     

     

    Synopsis

    Qui a vraiment tué la famille Hadler ? Un meurtre-suicide met en émoi une petite communauté rurale du sud-est de l’Australie. L’enquête va mettre à jour des secrets enfouis et rouvrir des blessures anciennes.

    Lorsqu’Aaron Falk apprend que Luke Hadler a assassiné sa femme et son fils aîné puis a retourné l’arme contre lui-même, il n’a aucune intention de revenir dans la petite ville de Kiewarra qu’il a fui, adolescent, avec son père, et peu importe si le meurtrier était son meilleur ami. Puis arrive une missive du père de Luke : “Luke a menti. Tu as menti. Sois présent aux funérailles”. En effet, vingt ans auparavant, Aaron a quitté la ville dans des circonstances troubles, après la mort d’une jeune fille dont lui et Luke étaient proches tous les deux. Sous la pression de Gerry Hadler, Aaron se voit contraint de mener sa propre enquête, et plus il fouille, moins la théorie du meurtre-suicide paraît cohérente. Mais il y a beaucoup de monde à Kiewarra à qui le retour d’Aaron ne plaît point, et ses questions encore moins. Dans une petite communauté éprouvée par une sécheresse sans précédent, pour qui les « gens de la ville » sont des intrus et qui a l’habitude de faire justice elle-même, les nerfs sont à vif et les comportements imprévisibles. Aaron aurait peut-être mieux fait de ne pas revenir sur sa promesse de ne plus jamais mettre les pieds à Kiewarra…

     

     

    Mon avis

     

    Reçu lors de la dernière Masse Critique de Babélio, j'ai passé un moment relativement sympa avec ce livre. 

    L'histoire est bien menée et relativement originale (perso je n'ai pas su trouver le tueur, j'ai bien eu un léger doute à un moment - qui s'est révélé correct en plus ! - mais pas de certitude), les personnages sont crédibles, bien construits et plutôt attachants, même si on peut retrouver quelques clichés... 

    Le style d'écriture est simple, mais fluide et agréable. J'ai beaucoup apprécié les flash-back que j'ai trouvés vraiment très intéressants et amenés de manière très subtile.

     

    Par contre, j'ai trouvé que globalement, l'ambiance n'était pas aussi "sombre" qu'elle aurait pu l'être. Je n'ai pas non plus vraiment ressenti de réelle tension, et à mon sens, la fin est un peu vite expédiée. Elle aurait mérité d'être plus travaillée, plus approfondie.

     

    En résumé, un thriller sympa mais pas non plus inoubliable. L'intrigue est bien menée mais l'ensemble reste un peu léger niveau tension et la fin est un peu précipitée.

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict   


    1 commentaire
  • Les Cartographes, t2 : Le Passage d'or

    S.E. Groove

    Éditions Nathan

    Publié en 2016

    564 pages

     

     

    Synopsis

    1892. Un an s'est écoulé depuis que Sophia et Theo sont revenus à Boston. Après des mois de recherches, Sophia découvre que la clé pour retrouver ses parents se trouve dans un Âge lointain, en Europe, sous la forme d'un journal laissé par sa mère. La jeune fille part donc à l'aventure à travers les océans, guidée par une mystérieuse carte mémorielle de cet Âge. Mais à la dernière minute, Theo ne peut l'accompagner. Entre intrigues politiques et menace de guerre, il va devoir enquêter pour prouver l'innocence de Shadrack, l'oncle de Sophia, accusé de meurtre...

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier la maison d'éditions pour cet envoi ^^

     

    Aussitôt fini, presque aussitôt chroniqué ! 

    Voilà presque un an jour pour jour que j'ai chroniqué le tome 1, et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé l'univers et les personnages de cette saga. Mais c'est également avec beaucoup de mal que je m'y suis replongée. Effectivement, après comme dit, une année (un peu plus même, puisque j'avais lu le tome 1 fin 2015 mais chroniqué 2 mois plus tard), mes souvenirs ont eu beaucoup de peine à refaire surface, et j'ai donc eu beaucoup de mal à me repérer et me rappeler certaines choses, des détails, du 1er tome. Il faut dire que cet univers est extrêmement dense et complexe, et tellement recherché ! Franchement, l'auteur a une imagination débordante ! 

    Par contre, ce tome est de manière générale assez plat. Je ne dis pas qu'il ne se passe rien, au contraire, mais il n'y a pas vraiment d'action au sens propre. C'est quand même assez plat et linéaire tout ça. On avance, on apprend des choses, certes, il y a des rebondissements, mais ça reste un tome de transition à mon sens...

    J'ai ceci dit énormément apprécié les passages des pages grises. Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler.

    Et bien sûr, le livre en lui-même est un petit bijou. Non seulement la couverture est sublime et mystérieuse à souhait, mais l'intérieur n'a rien à lui envier. La mise en page est agréable et aérée, les débuts de chapitres sont travaillés (repère temporel, extraits de livres qui apportent des détails, ces fameux passages sur pages grises) et les cartes au début de l'ouvrage apportent un réel plus (oui, j'adore quand il y des cartes, je trouve ça indispensable, et insupportable quand il n'y en a pas...). J'apprécie d'autant plus que les cartes dans le 1er tome étaient en anglais, vu que j'avais reçu une ENC. 

     

    Concernant les personnages, j'ai eu moins de mal avec Théo et Sophia, que j'ai trouvés plus murs, plus posés, et j'ai apprécié les autres personnages. Globalement, je les trouve plus travaillés que dans le 1er tome.

     

    Le style d'écriture enfin, est vraiment agréable. Fluide, travaillé et recherché.

     

    En résumé, un 2ème tome que j'ai beaucoup apprécié, même si l'action n'est pas spécialement présente. Il y a quelques passages haletants, du suspense et des rebondissements, dans un univers vraiment original et intéressant. Vivement la suite !

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict    


    votre commentaire
  • 101 exercices de dressage

    J.A. Ballou

    Éditions Amphora

    Publié en 2011

    227 pages

     

     

     

    Synopsis

    Que vous pratiquiez le dressage en tant que discipline équestre ou que vous souhaitiez vous former au dressage pour améliorer les performances globales de votre cheval, un entraînement par des exercices efficaces est indis­pensable pour parvenir à exécuter des figures élégantes d'une extrême pré­cision, faciliter la communication entre vous et votre cheval et développer la souplesse, l'obéissance, la force musculaire et la réactivité de votre monture. Cet ouvrage vous propose 101 exercices pour vous et votre cheval qui vous per­mettront de vous entraîner sans la présence d'un instructeur. Tous les cavaliers et tous les chevaux, quel que soit leur niveau ou leur discipline, y trouveront aussi bien les exercices de base que des exercices pour apprendre à effectuer des manœuvres plus difficiles. Vous pourrez ainsi franchir progressivement les échelons en approfondissant vos aptitudes à communiquer avec les aides naturelles, ou perfectionner votre technique pour exécuter des figures plus complexes avec grâce et légèreté. Les instructions de chaque exercice, décomposées par étapes formulées dans des termes simples, sont accompagnées de nombreux conseils et schémas venant éclairer le propos pour une exécution optimale des consignes.

     

     

    Mon avis

     

    Les propriétaires de chevaux savent à quel point ça peut être dur, par moment, de trouver l'inspiration pour bosser seul. 

    Pour continuer sur ma lancée des livres "techniques", je cherchais également un livre d'exercices, qui seraient correctement expliqués. Ce livre est celui dont s'inspire grandement ma monitrice.

    Comme son nom l'indique, il est donc composé de 101 exercices, plutôt axés dressage, même si on retrouve aussi quelques exos aussi divers que le travail à pied, la position du cavalier, des étirements, quelques petits passages de croisillons en longe.

    Chaque exercice est extrêmement bien expliqué. L'exercice est décrit sur la page de gauche, et sur la page de droite figure un schéma quant à la réalisation de l'exercice.

    Il est écrit en début du livre que les exercices peuvent être réalisés dans n'importe quel ordre, mais perso je trouve qu'il y a quand même un ordre à respecter... Ce qui est également intéressant, c'est qu'il y a des exercices vraiment pour tous les niveaux.

    Ce livre est donc principalement fait pour les cavaliers en manque d'inspiration, mais personnellement, si vous n'avez pas un niveau suffisant, je vous déconseille tout de même de les réaliser seul. Même s'ils sont très bien décrits, que ce soit dans la réalisation, le but recherché, des conseils sur la réalisation, certains exercices sont quand même bien complexes et demandent un certain niveau de pratique. Il suffit que l'exercice soit mal réalisé pour que les résultats ne soient pas ceux escomptés...

     

    En résumé, là encore un livre très bien construit et très complet, que tout cavalier devrait posséder. Je regrette seulement que la position du cavalier et les aides à utiliser ne soient pas explicitement décrites, mais bon ^^

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict    


    votre commentaire
  • Dressage : Technique et apprentissage

    Kathy Amos-Jacob

    Éditions Amphora

    Publié en 2000

    154 pages

     

     

    Synopsis

    Kathy Amos-Jacob livre les fruits de son expérience du complet et du dressage en termes simples et clairs. Sa pédagogie est basée sur le respect et l'amour du cheval. De bons soins, de la confiance, une connaissance des techniques du dressage et de la locomotion du cheval sont autant d'atouts indispensables pour mener à bien l'éducation de sa monture. Approche classique et agréable du dressage élémentaire, ce livre devrait aider de nombreux cavaliers dans leur progression technique comme dans leur entente quotidienne avec leur cheval.

     

     

    Mon avis

     

    J'ai commencé l'équitation il y a un paquet d'années, je ne me rappelle plus l'année exacte, mais ça devait être en 90, qqch comme ça. C'était un dimanche de septembre, il y avait une journée portes ouvertes au club près de chez moi, et nous y sommes allés avec mes parents, mon oncle et ma tante. J'ai fait un baptême à cheval, et mes parents ont accepté de m'inscrire. Je me rappellerai toute ma vie ce que ma mère m'a dit ce jour-là : "Et je te préviens, t'as pas intérêt à en avoir marre dans 3 mois hein". Quelque chose dans ce goût-là ^^ La passion ne m'a jamais quittée.

    Seulement, je n'ai jamais vraiment cherché à progresser. Moi, j'y allais pour être auprès des chevaux, monter, pas pour faire des concours. Du coup, je n'ai jamais vu l'intérêt d'acquérir de bonnes techniques. J'avais les bases, je savais monter et m'occuper d'un cheval, mais le reste ne m'intéressait pas. J'ai fait environ 1 an 1/2 de club quand ma mère m'a acheté mon 1er cheval pour mes 13 ans, Koq. C'était le 1er que j'avais monté en club, c'était l'Amour de ma vie ! Il est resté 11 ans auprès de moi, et m'a brutalement quittée à l'âge de 27 ans. Un véritable choc, un drame dont on ne se remet jamais vraiment... Bref. Je n'ai quasiment pas monté pendant 7 ans, et un matin, je me suis réveillée en larmes, en me rendant compte que ce qui me manquait le plus, c'était les chevaux.  Et après quelques semaines de recherches, Lithium est arrivé. 

    Sauf que Lithium était le total opposé de Koq. Lithium est un cheval qui sait faire,  mais ce n'est pas un cheval d'école comme on dit. S'il sent qu'on ne sait pas faire, ou qu'on ne fait pas correctement les choses, il ne fait pas. Il sait faire, mais il est très pointilleux sur la façon de demander (sans parler aussi du fait que ce n'est pas un cheval qui aime bosser, et que c'est également un cheval qui monte (montait, il s'est quand même bien calmé !) facilement en pression. Si on commence à s'énerver, c'est peine perdu avec lui.). Et cette technique que je n'avais pas jugé utile d'apprendre, d'approfondir plutôt, m'a cruellement manqué. Bref, je vais la faire courte. J'ai donc décidé de reprendre des cours (particuliers, avec mon cheval, pas en club). En presque 7 ans, ça n'a pas été très régulier, mais depuis mi septembre, j'ai enfin trouvé le temps et la motivation pour reprendre des cours une fois par semaine, sérieusement (bon là c'est la trêve hivernale par contre >< ). Et plus j'en prends, plus j'ai envie d'en prendre et hâte d'être à la semaine suivante !

    Et donc, par la même occasion, je m'intéresse aux lectures sur le sujet. Je n'avais jamais jugé utile de lire des livres "techniques", non pas parce que je pensais ne pas en avoir besoin, loin de là ! mais parce que je ne voyais pas comment cela pourrait m'aider dans la pratique. Quelle erreur !!! J'ai par hasard retrouvé ce livre dans mes bouquins sur les chevaux (oui oui, celui là même de cette chronique !), je ne me rappelais même pas l'avoir acheté !

    Je me suis donc mise à le lire, et là, révélation ! C'est, contrairement à ce que je pensais bêtement, une aide extrêmement précieuse !  

     

    Bon, venons-en donc maintenant à ce livre, quand même ! Eh bien je l'ai beaucoup aimé. Il est extrêmement bien construit. Il est composé de 2 parties, la 1ère sur l'initiation au dressage, la 2ème sur la confirmation. Différents exercices sont également abordés dans chaque partie.

    L'ensemble est vraiment très bien fait. Les exercices sont décrits de A à Z, aussi bien dans le détail de la position du cavalier, les aides à employer et comment, le mouvement que le cheval est censé faire selon la demande, les défauts rencontrés, comment les corriger... Le livre est également parsemé de nombreux dessins et photos pour illustrer les différents propos, ainsi que de propos et réflexions qui m'ont personnellement beaucoup parlé.

    Kathy Amos-Jacob nous parle d'une équitation basée sur le respect, la confiance, la douceur. Ne pas contraindre son cheval dans la force et la dureté, comme on voit malheureusement beaucoup trop de cavaliers procéder, mais au contraire, faire les choses avec douceur et surtout, PATIENCE. 

    J'avais réellement besoin d'un tel ouvrage, très explicite quant à la réalisation des exercices, tout en étant basé sur les mêmes valeurs que celles que j'ai. 

     

    En résumé, un ouvrage extrêmement clair et bien construit, avec des exercices intéressants et clairement expliqués. Un livre que tout cavalier devrait posséder, à mon sens ^^

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict     


    votre commentaire
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers, t1

    Ransom Riggs

    Éditions Le Livre de Poche

    Publié en 2016

    437 pages

     

     

    Synopsis

    Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ? Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle...

     

     

    Mon avis

     

    Ce livre était depuis fort longtemps dans ma Wish, mais je l'ai acheté peu de temps avant d'aller le voir au ciné, et lu seulement après ! Et pour une fois, je dois dire que j'ai préféré le film ! Non pas que je n'ai pas aimé le livre, pas du tout, mais je l'ai trouvé plus jeunesse que ce que je pensais, que ce que j'espérais, et bien plus jeunesse que le film ! Moins flippant, en fait ! 

    J'ai par contre énormément aimé  l'intrigue et l'univers, que j'ai trouvés extrêmement originaux, travaillés et recherchés !

    Le film suit plus ou moins le livre, à quelques exceptions près. Par moment j'ai préféré le livre, et à d'autres, les scènes du film. 

    Je m'attendais également à une ambiance plus sombre dans le livre, et comme le dit justement Psylook dans sa chronique, une ambiance plus "monstres de foire". Comme le laisse suggérer la sublime couverture quoi !

    Ah par contre, j'ai énormément apprécié les différentes photos qui agrémentent le récit et qui sont tirées de collections privées. 

     

    J'ai trouvé que les personnages manquaient un chouia de maturité.

     

    Le style d'écriture est fluide et agréable.

     

    Ah oui, petite chose qui n'a rien à voir avec la lecture elle-même. Au moment d'acheter le livre, je me suis aperçue que j'avais l'édition avec la couverture tirée du film. Voulant absolument la couv originale, je l'ai reposé et pris l'autre, juste à côté. C'est en lisant la chronique de Psylook que je me suis rendue compte que c'était en fait une jaquette qui cachait la couverture originale cry J'aurai donc pu avoir les 2 couv, boulet que je suis cry

     

    En résumé, je regrette de ne pas avoir écrit ma chronique plus tôt, qui est du coup assez courte et ne reflète pas totalement ce que j'ai pensé de ma lecture à chaud, mais seulement une vague impression. Cette chronique est, je m'en rends compte, assez pauvre, alors que j'ai réellement apprécié autant le livre que le film. Je regrette simplement un petit côté trop jeunesse, et donc trop gentillet, dans le livre. 

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict     


    votre commentaire
  • Les enfants des Lumières : 1759, la plume de l'ange

    Laure Bazire & Flore Talamon

    Éditions Nathan

    Publié en 2016

    279 pages

     

     

    Synopsis

    1759, Paris. Judith Amelot se passionne pour le métier de son père, imprimeur et libraire. Ce dernier est brutalement emprisonné, sans raison apparente, sur ordre du roi. Pendant son absence, la jeune fille doit assumer seule la responsabilité de l'imprimerie. Désespérée, elle reçoit une bouleversante lettre anonyme qui lui donne le courage de se battre. Pourtant, Judith n'est qu'au début de ses peines... Quelqu'un cherche à anéantir la famille Amelot. Mais qui ? Et pourquoi ?

     

     

    Mon avis

     

    Je remercie tout d'abord les éditions Nathan pour l'envoi de ce livre.

     

    J'ai fini ce livre il y a presque 3 mois, je n'ai comme d'hab, pas pris de notes... bref, inutile de dire qu'une fois encore, mes souvenirs ne sont plus très frais...

    Bon, je peux pas dire que je me suis totalement éclatée avec ce livre. C'est jeunesse, donc ça reste assez soft et gentillet, en surface. Néanmoins, je ne peux pas non plus dire que j'ai passé un mauvais moment. C'était une lecture sympa et agréable. L'histoire est recherchée, c'est vrai, le personnage de Judith est assez travaillé (normal c'est l'héroïne), les autres restent assez en surface. On retrouve également quelques clichés du genre, des facilités, et l'ensemble reste un peu lisse, mais il y a quelques rebondissements et moments de suspense assez sympas. Et comme dit, on passe tout de même un bon moment, pas prise de tête ni compliqué.

     

    Le style d'écriture est simple, fluide et agréable.

     

    En résumé, une lecture jeunesse agréable et sympathique, sans être inoubliable. Un moment sympa. Les jeunes à partir d'une 10aine d'années y trouveront sans doute leur compte ^^

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires