• Night School, t1

    C.J. Daugherty

    Éditions Robert Laffont

    Publié en 2012

    466 pages

     

     

     

    Synopsis

    Qui croire quand tout le monde vous ment ?

    Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire. 
    Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
    Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
    Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.

     

     

    Mon avis

    Il y a quelques mois, Miss Mia a proposé Night School en livre voyageur, et du coup, j'ai sauté sur l'occasion ! Malheureusement, je dois dire que je ressors déçue de cette lecture.

     

    Allie est une ado qui va sur ses 16 ans (il me semble). Rebelle dans l'âme, elle s'est fait arrêter un nombre incalculable de fois, et ses parents décident de la mettre dans un établissement quelque peu... spécial. 

    L'histoire débutait pourtant bien. On entre vite dans le sujet, mais à vrai dire, un peu trop vite en fait. Allie nous est présenté comme une ado rebelle, mais au bout de quoi, 2 jours, 3 jours ? à peine après son arrivée à Cimmeria, la voilà déjà presque totalement métamorphosée. Euh, mouais. Je trouve dommage que l'accent n'ait pas été plus mis sur Allie elle-même, plus de détails sur son comportement avant Cimmeria, et un plus long développement pour en faire limite une petite fille modèle. Ça va tellement vite ! Elle arrive à Cimmeria en tant qu'ado à problème, et pouf, en 2 jours elle respecte (plus ou moins hein) le règlement, elle s'est fait des amis (non non, pas de simples potes, pour elle en 2 jours, ce sont déjà des amis). Son changement est radical, et son acceptation des règles, trop facile. 

    L'accent est mis sur la vie d'Allie et sa petite troupe d'amis, leurs journées de cours, leurs préoccupations existentielles - ou pas. J'ai eu l'impression qu'Allie devenait ce genre de fille qui ne pense qu'à sa tenue, son maquillage ou son copain. Je ne dis pas que c'est complètement futile, simplement que ça ne colle pas avec le personnage qu'Allie aurait dû être. 

    De ce fait, l'intrigue en elle-même tarde à démarrer. Mon dieu, que c'est long. Et honnêtement, inintéressant.

    Cette intrigue principale, qui met déjà tant de temps à apparaître, est noyée sous les préoccupations futiles des protagonistes. Certaines scènes sont ennuyeuses et complètement inutiles, de même que certains dialogues, qui sont creux et insipides. De manière générale, le récit est assez plat, linéaire, et les quelques scènes d'action intéressantes sont construites de manières assez similaires (dîner, sortie dans le parc, action).

    Cependant, certaines scènes offrent un rebondissement inattendu et intéressant, et ont vraiment su attiser ma curiosité et éveiller mon intérêt. Je me suis même surprise à être un peu "effrayée". Malheureusement, ces scènes ne sont pas suffisantes et les révélations trop peu nombreuses pour remonter le niveau général.

    De même, certaines choses, qui auraient mérité plus de développement, se passent très vite. 

    Quant à l'explication de la Night School... je ne sais même pas quoi dire à part "Tout ça pour ÇA ???  ". Je m'attendais à tout autre chose. Il manque à mon goût un brin de fantastique, et la révélation finale est extrêmement décevante. J'ose espérer que ce n'est pas la vraie explication... 

     

    Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, ni à ressentir de l'affection pour eux. 

    Allie est une ado rebelle, qui promettait d'être intéressante d'un point de vue complexité et originalité, mais son évolution, son changement, tout ça est beaucoup trop rapide pour être crédible.

    Carter et Sylvain ne sont apparemment pas ce qu'on l'on peut penser, et je n'ai pas réussi à les cerner. Sylvain m'a en tout cas bien dégoûtée, et si j'avais été à la place d'Allie, il aurait été rayé de ma vie (oui, je suis quelque peu extrémiste). Idem pour son "amie" (dont j'ai d'ailleurs complètement oublié le prénom !), qui se laisse influencer par la pouf du bahut. 

     

    Le style d'écriture, enfin, n'est pas inoubliable. Simple, le style est parfois un peu embrouillé, bancale. Certaines tournures de phrases sont également difficilement compréhensibles (la faute à la traduction peut-être ?).

     

    En résumé, une intrigue lente à se mettre en place, des longueurs et peu d'éléments vraiment intéressants, une révélation décevante sur la Night School, une ambiance mal exploitée et une fin en demi-teinte pour moi, une intrigue noyée sous des préoccupations adolescente, le tout porté par des personnages plutôt ennuyeux et un style maladroit résolument très jeunesse, autant dire que je cherche encore le côté "thriller" du livre. 

    C'est un 1er tome introductif. Un gros 1er tome, très introductif.

    Bon ceci dit, ça n'a pas non plus été si désagréable que ça, et je tenterai, si j'en ai l'occasion un jour, le 2ème tome pour voir si l'évolution est intéressante.

     

     

     Appréciation

     


     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict 

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :