• Les Chroniques de Gyeon, t1 : Tempête de Feu

    Céline Mancellon

    Éditions Sharon Kena

    Publié en 2013

    Format ebook

     

     

     

    Synopsis

    Ère de Gyeon - Année du dragon rouge - Pays de Koro 

    Choisir le futur roi, voilà la responsabilité de la princesse Aijee. La jeune femme doit échanger sa liberté contre un époux afin d'assurer la pérennité du trône. Quatre candidats sélectionnés parmi les notables devront la conquérir même si un seul fait battre son cœur : cet homme ténébreux qui l'attire à en oublier la raison. 

    Clans, combats, complots, guerres et amour. Ouvrez la porte du pays des pluies et vivez son histoire.

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier la maison d'éditions pour ce partenariat.

     

    Clans, combats, complots, guerres (et amour, oui aussi), le tout dans un univers asiatique, ce livre avait tout pour me plaire. 

    Si dans l'ensemble, j'ai aimé et passé un bon moment, je dois quand même avouer que ce livre n'est malheureusement pas exempt de défauts et de lacunes.

     

    Le 1er soucis que j'ai rencontré, c'est que je me suis sentie un peu (ok, beaucoup) perdue. Outre la profusion des personnages, l'univers est très peu décrit, et je déteste être plongée comme ça dans un monde et qu'on fasse comme si je connaissais tout. Les descriptions des lieux sont très peu présentes, ainsi que de l'histoire de cet univers. Il y a bien quelques petites choses disséminées ici ou là, mais trop peu pour moi pour que j'ai l'impression de connaître et de comprendre. Il y a un cruel manque de bases, de fondations. 

    Par contre, certains combats sont décrits de manière un peu trop précise. On se fiche un peu du sens dans lequel tel perso va tourner son pied, sa main, son arme. 

    J'ai eu autant de mal à me représenter cet univers pas assez décrit que les combats, trop décrits.

     

    Les personnages sont très nombreux, et là encore, je me suis perdue. Pourtant l'auteur les présente de manière individuelle et assez correctement dès le début, mais je ne sais pas, à part 2-3 (Aijee, Chun, Lamyon) les autres je n'ai pas su les différencier. Et si l'idée de mettre les noms des protagonistes au commencement de chaque chapitre était bonne au début, ça m'a finalement bien vite agacée et freiné et gêné dans ma lecture.

     

    L'histoire quant à elle, est intéressante même si pas spécialement originale. Par contre, je trouve vraiment dommage d'avoir mis autant de rebondissements. Pourquoi ne pas s'arrêter au 2ème rebondissement *spoiler* (l'enlèvement d'Aijee) *spoiler fin* et garder les autres rebondissements et révélations pour un tome suivant, tout en étoffant beaucoup plus l'intrigue de celui ci ??? J'avoue que je ne comprends pas, et je suis un peu déçue du choix de développement, parce que vraiment, vraiment, cette histoire aurait énormément gagné à être beaucoup plus développée et étoffée, tout en écrémant certaines choses.

     

    Le style d'écriture de l'auteur enfin, s'il n'est pas désagréable, il n'est clairement pas abouti non plus. Le récit souffre de tâtonnements, de maladresses stylistiques, de fautes d'orthographe, de répétitions voire même inversement d'oublis de mots. Certaines tournures de phrases sont extrêmement malhabiles, voire incompréhensibles et le vocabulaire utilisé pas toujours adéquat. De même, la construction de la majorité des phrases est assez simple et basique : sujet verbe complément. Cependant, afin d'alléger le texte et de fluidifier la lecture, il aurait été judicieux d'utiliser beaucoup plus de participe présent que de verbes conjugués, et/ou de placer des virgules ou des points-virgules. 

    Pour en revenir au vocabulaire, je l'ai trouvé beaucoup trop "actuel" pour l’époque dans laquelle est censée se passer l'intrigue. 

     

    Voici quelques phrases ou morceaux de phrases que j'ai relevés : 

    p. 40 : "entre ses pieds de la princesse"

    p. 44 : "Chun recula son pied gauche en arrière" (oui s'il le recule, on se doute un peu que c'est en arrière)

    p. 58 : "le chemin à sens inverse"

    p. 75 : perplexicité (euh, gnein ?)

    p. 100 : "le cheval par les rennes"

    p. 101 : "À cette idée, son coeur menaçait d'exploser dans sa poitrine à cette idée"

    p. 125 : "J'ai entendu une conversion" (gnein bis)

    p. 209 : "Arrête de lui causer d'Aijee" (ouch, le causer là me fait mal >< )

    p. 217 : "La table royale formait un "U" à l'envers : son Altesse s'installa à celle du centre" (ok, mais "celle" renvoie à quoi ? )

    p. 240 : "Ce fut ses dernières paroles" 

     

     

    En résumé, j'ai aimé l'histoire, j'ai aimé le contexte et l'univers, mais je regrette un manque d'approfondissement de l'ensemble. C'est dommage, parce que vraiment, cette histoire aurait pu être excellente si elle avait été mieux travaillée.

     

    Edit : je viens de lire sur une chronique qu'il y aurait apparemment une carte du monde dans la version papier. Elle ne figure pas dans la version numérique, dommage...

     

    Appréciation

     

     

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict

     

     


  • Commentaires

    1
    sevmarguerite
    Mercredi 30 Avril 2014 à 19:47
    sevmarguerite

    Ah, bonjour les fautes et pour moi il y avait trop de personnages... Cette lecture ne m'a pas plu du tout...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :