• Le Monde d'Elven, t1 : La Cité Mystérieuse

    Laurence Erwin & Elisabeth Faure

    Éditions Au Loup

    147 pages

     

     

     

    Synopsis

    Mathias, Sarah et Margot viennent d’emménager en Bretagne, à Landelvent. Ils découvrent par hasard, au fond d’un sac, une étrange sphère de cristal. Lorsque Mathias l’ouvre, ils se retrouvent propulsés dans le Monde d’Elven où la magie existe encore et où le Bien s’oppose au Mal depuis la nuit des temps.

    Mais Erwan le Barde fera comprendre à Mathias, Sarah et Margot qu’ils ne sont pas arrivés dans ce monde sans raison. Car ils ont un rôle à jouer dans cette guerre pour éviter la défaite du Bien face aux ennemis d’Elven.

     

     

     

    Mon avis

    J'ai reçu ce livre lors de la dernière masse critique de Babélio (je remercie d'ailleurs le site et la maison d'éditions pour cet envoi). Je l'avais choisi car il me semblait intéressant et original. Et ça a été le cas. C'est une histoire sympa et originale, ça se lit vite, les perso sont jeunes et attachants, mais ça reste globalement très jeunesse, très simpliste. Il n'y a pas vraiment d'action, ça commence à devenir intéressant vers la fin... Mais bon, c'est fluide et léger, et j'ai passé un bon moment. Je pense que je lirai la suite si j'en ai l'occasion.

     

     

    Appréciation


    votre commentaire
  • Les enfants des Lumières : 1759, la plume de l'ange

    Laure Bazire & Flore Talamon

    Éditions Nathan

    Publié en 2016

    279 pages

     

     

    Synopsis

    1759, Paris. Judith Amelot se passionne pour le métier de son père, imprimeur et libraire. Ce dernier est brutalement emprisonné, sans raison apparente, sur ordre du roi. Pendant son absence, la jeune fille doit assumer seule la responsabilité de l'imprimerie. Désespérée, elle reçoit une bouleversante lettre anonyme qui lui donne le courage de se battre. Pourtant, Judith n'est qu'au début de ses peines... Quelqu'un cherche à anéantir la famille Amelot. Mais qui ? Et pourquoi ?

     

     

    Mon avis

     

    Je remercie tout d'abord les éditions Nathan pour l'envoi de ce livre.

     

    J'ai fini ce livre il y a presque 3 mois, je n'ai comme d'hab, pas pris de notes... bref, inutile de dire qu'une fois encore, mes souvenirs ne sont plus très frais...

    Bon, je peux pas dire que je me suis totalement éclatée avec ce livre. C'est jeunesse, donc ça reste assez soft et gentillet, en surface. Néanmoins, je ne peux pas non plus dire que j'ai passé un mauvais moment. C'était une lecture sympa et agréable. L'histoire est recherchée, c'est vrai, le personnage de Judith est assez travaillé (normal c'est l'héroïne), les autres restent assez en surface. On retrouve également quelques clichés du genre, des facilités, et l'ensemble reste un peu lisse, mais il y a quelques rebondissements et moments de suspense assez sympas. Et comme dit, on passe tout de même un bon moment, pas prise de tête ni compliqué.

     

    Le style d'écriture est simple, fluide et agréable.

     

    En résumé, une lecture jeunesse agréable et sympathique, sans être inoubliable. Un moment sympa. Les jeunes à partir d'une 10aine d'années y trouveront sans doute leur compte ^^

     

     

     Appréciation

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict     


    votre commentaire
  • Une guitare pour deux

    Mary Amato

    Éditions Nathan

    Publié en 2013

    288 pages

     

     

     

    Synopsis

    La mère de Tripp lui a confisqué sa guitare tant qu'il ne sera pas plus sociable et meilleur élève. Lyla, quant à elle excellente élève et musicienne hors pair, a besoin de s'entraîner pour ses concerts de violoncelle. Les deux adolescents entament alors le partage de la salle de répétition du lycée et une correspondance, d'abord acide puis plus complice. Bientôt le guitariste rebelle et la violoncelliste sage que tout oppose se retrouvent autour de leur passion commune : la musique…

     

     

     

    Mon avis

    Après ma lecture plus que laborieuse du tome 1 de La reine Rouge, j'avais besoin de quelque chose de léger et rapide à lire, et Sia, du blog Encres & Calames, m'a conseillé ce titre que j'avais depuis un moment dans ma PàL. Et effectivement, c'était rapide à lire et léger. 

     

    Je n'ai pas pour habitude de lire des histoires classées jeunesse quand celles-ci ne comportent pas une part de fantasy/fantastique, enfin quelque chose d'autre quoi. Mais j'ai apprécié cette petite lecture. 

    L'histoire est sympa, c'est original et plutôt marrant, et la mise en page est originale également, même si elle m'a un peu perdue par moment. 

    L'évolution entre les personnages est intéressante, même s'il n'y a pas vraiment de surprise... Tout comme les développements et rebondissements. La fin est un peu précipitée et - là encore - prévisible, et le livre dans son ensemble d'ailleurs manque un peu de travail, de profondeur. 

     

    Les personnages également d'ailleurs sont un peu clichés et manquent de profondeur. 

     

    Le style d'écriture de l'auteur est simple, mais fluide et agréable. La présentation est originale et dynamique.

     

    En résumé, un petit livre sympa et rapide à lire, mais qui manque de profondeur que ce soit au niveau de "l'intrigue" que de la psychologie des personnages. C'est jeunesse, donc on échappe pas à certains clichés du genre. Ceci dit, ça reste tout de même très correct, et on passe un très bon moment qui vide la tête. C'est frais, c'est léger, c'est drôle.

     

     

    Appréciation

     

     

     

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict   

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique