• La Fille de Braises et de Ronces

    Rae Carson

    Éditions Robert Laffont

    Publié en 2012

    400 pages

     

     

    Synopsis

    À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l'Élue et l'unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée... Le jour de ses 16 ans, son père l'envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu'une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s'apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger. Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l'amour, pourrait être l'Élue qui sauvera l'humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l'histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l'ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée...

     

     

    Mon avis

     

    Je remercie Livraddict, les Éditions Robert Laffont ainsi que l'auteur pour ce partenariat .

     

    Elisa est une jeune princesse de 16 ans, qui doit épouser un homme bien plus âgé qu'elle, et dont on suit les péripéties.

     

    Le style de l'auteur

    Dès les 1ères pages, on est directement plongés dans l'histoire, ce qui est assez déroutant. Pourtant, on ne se sent pas perdus pour autant. Le style de l'auteur est tellement fluide et agréable que l'on suit sans problème. Les passages narratifs alternent avec les descriptions, et ces dernières sont juste bien dosées à mon goût : il y en a assez pour arriver à se représenter le monde créé par l'auteur, sans pour autant crouler sous des tonnes de chichis. De ce fait, l'histoire ne connaît ni temps mort ni longueur. Les évènements s'enchainent avec logique et le suspense est très présent et haletant. De petites touches d'humour sont également disséminées çà et là, ce qui ne gâche rien, bien au contraire.

     

    Les personnages

    L'héroïne, Elisa, est une héroïne atypique. Adolescente, sur le point de se marier avec un homme plus vieux et inconnu dans un but politique, elle est également enrobée, pas sûre d'elle, et ne se trouve pas intelligente. En résumé, elle est l'anti-héroïne type ! Ce que ça change de toutes les héroïnes jeunes, belles, intelligentes ! Et comme ça fait du bien ! Elle est l'Élue oui, mais ne se rend pas compte de ses qualités. Parce que bien sûr, l'image qu'elle a d'elle est totalement erronnée, et on sent son évolution au fil des pages et de ses péripéties : elle change (ou peut-être se révèle ?), elle mûrit, elle prend conscience de sa valeur, tout en gardant son humilité et ses doutes qui la rongent tout au long du livre. Tout cela la rend très attachante et réaliste.

    Les autres personnages principaux sont très bien travaillés eux-aussi, et les surprises s'enchainent.

    On passe peut-être un peu trop rapidement sur certains personnages secondaires (comme son père ou sa soeur), qui auraient mérités d'être un peu plus fouillés. Peut-être pour la suite ?

     

    L'histoire

    Le sujet en lui-même n'est pas très original : une Élue dont la mission est de sauver le monde des méchants. C'est assez récurent. Mais tout de même, j'ai trouvé la façon de présenter les choses plutôt originale. Déjà de par son héroïne atypique, mais également par la manière dont se déroule l'histoire. Je ne sais pas très bien comment l'expliquer, je crois que c'est dû principalement à Elisa.

    Les sujets abordés sont divers et variés, comme le courage, la loyauté, l'amitié, l'amour aussi bien sûr, autant de choses qui pourraient alourdir le récit et le rendre plus niais, mais qui au contraire apportent de la crédibilité, de la vie, de la fraicheur. Des larmes et de la stupeur aussi...

    Si je devais néanmoins un peu nuancer mon enthousiasme - parce que pour ceux qui ne l'auraient pas compris, c'est un coup de coeur - je dirais que certains points ne sont pas assez creusés. Je pense notamment bien sûr au joyau que porte Elisa, et à l'histoire qui tourne autour. C'est peut être parfois un peu brouillon. Ou alors est-ce parce qu'on n'a pas toutes les infos ? Affaire à suivre dans le 2 ;)

     

    En résumé, une plume fluide et agréable et une histoire intéressante et bien travaillée, même si certaines choses ne sont peut-être pas assez approfondies.

     

     

     

    Appréciation

     

     

    D'autres avis ? C'est par ici :  Logo Livraddict

     


     


    2 commentaires
  • A comme Association, T 5 : Là où les mots n'existent pas

    A comme Association, T5 : Là où les mots n'existent pas

    Erik L'Homme

    Éditions Gallimard/Rageot

    Publié en 2011

    203 pages

     

     

    Synopsis

    Ce résumé contient des spoilers (révélations d'éléments clés) au sujet des tomes précédents. Pour le lire, mettez-le en surbrillance.


    Alors qu'ils profitent tous les deux du soir de Noël, Ombe et Jasper sont les victimes d'une attaque violente.
    C'est un choc terrible pour Jasper, qui se retrouve seul et affaibli.
    Déterminé à découvrir l'identité de leurs mystérieux agresseurs, obnubilé par l'idée de se venger, Jasper se lance dans une folle poursuite.
    Mais comment atteindre son but quand l'Association vous lâche, et qu'on ne peut compter pour survivre que sur un vampire peureux, une harpie revêche et les livres de sorciers disparus depuis longtemps ?
    Il faudra à Jasper beaucoup de courage pour surmonter les obstacles qui se dressent devant lui, à commencer par sa propre colère et son immense chagrin…
    *fin du spoiler*

     

     

    Mon avis

    Je viens  à peine de finir la lecture de ce tome, et j'en suis encore toute retournée. Je ne m'attendais vraiment pas du tout à la 1ère scène... Comme beaucoup je pense.

    Pour moi, ce livre est indéniablement le meilleur et pour l'instant le plus aboutit de la série, mais aussi le plus sombre, le plus sérieux, le moins léger.  Le style d'écriture évolue, ainsi que la profondeur de l'histoire.

    Ça bouge tout au long des chapitres, on ne s'ennuit pas un seul instant. Le style de rédaction d'ailleurs, est assez original. Un chapitre consacré à Jasper, puis un genre d'aparté, de journal intime de Jasper, et ensuite un "chapitre" consacré au siège de l'Association, et ainsi de suite tout du long. Ce dernier ainsi que l'aparté ne sont pas numérotés, comme s'ils ne faisaient pas rééllement partie du récit.

    Dans les chapitres consacrés à Jasper, certains phrases sont très courtes, ce qui donne un rythme particulier au récit, une profondeur, une consistance.

    Le livre est certes de nouveau court, mais je crois que finalement ce n'est pas plus mal. L'auteur (les auteurs...) a choisi d'aller à l'essentiel, sans rajouter trop d'interférences et de fioritures à côté, comme des descriptions qui prennent 3 pages, c'est ce qui fait aussi le charme et la particularité de ces romans.

    Jasper gagne également en maturité, courage, persévérance. Il prend 10 ans, et ça se ressent. Même son humour est plus - comment dire - différent. Ironique et sombre au début (on le comprend !) il redevient de plus en plus "lui-même", léger et pas toujours subtil.

    On découvre Mlle Rose et Walter sous un nouveau jour, ils sont finalement humains, si si !

    L'histoire prend une tournure pour le moins inattendue, mais on n'en sait toujours pas beaucoup plus sur les diverses découvertes des tomes précédents. Frustratiooooooon !

     

    Pour résumé, un tome riche en émotions, en rebondissements, mais avare en explications. Vivement la suite !

     

     

    Appréciation

     

    D'autres avis ? C'est par ici :  Logo Livraddict

     


    Livre lu dans le cadre d'une LC organisée par Sevmarguerite sur Livraddict. Voici les billets des autres participants : Tousleslivres, Sevmarguerite, Iani.


    3 commentaires
  •  A comme Association, T4 : Le Subtil Parfum du Soufre

     

    A comme Association, tome 4 : Le subtil parfum du soufre

    Pierre Bottero

    Éditions Gallimard/Rageot

    Publié en 2011

    180 pages

     

    Synopsis

    Lors d’une mission particulièrement éprouvante, Ombe sauve la vie d’un loup-garou. Elle ne l’aurait peut-être pas secouru si elle avait su qu’elle en tomberait amoureuse… Car son corps a beau être incassable, son coeur, lui, ne l’est pas.

     

    Mon avis

    Je ne vais pas tourner en rond, je suis très déçue par ce 4ème tome. J'avais pas vraiment accroché avec Ombe dans le petit aperçu qu'on avait d'elle dans le tome 1, pour finalement revenir sur ma position dans le 2. Mais alors là... sa façon d'agir ne correspond PAS du tout à l'image qu'on nous en avait donné. Je me l'imaginais forte, sérieuse, concentrée lors de ses missions, je la voyais comme quelqu'un de prudent, ne faisant pas confiance facilement. Et là, je la découvre limite mièvre et niaise, à tomber dans les filets d'un garou qu'elle vient à peine de rencontrer. Mais sérieusement quoi ! Quasiment tout le livre ne parle que de ça : la rencontre, les parties de jambes en l'air, les sentiments, la "romance", gnagnagna. Sa mission est torchée en quelques pages, sans aucun mal, ni suspense, ni rebondissement, absolument rien d'original, d'angoissant.

     

    Concernant le style d'écriture, honnêtement à part l'humour assez présent, je ne vois rien de transcendant pour ma part. Tout est plat et fade. Ombe a une mission, bon jusque là normal, on est curieux, impatients, avides d'en savoir plus. On a droit à une pseudo baston, puis LA rencontre, et là, déception. Le type est à moitié mourant, elle vient à peine de le "rencontrer" - et encore, c'est un grand mot hein, étant donné qu'il est inconscient - et déjà, elle commence à ressentir des choses, se poser des questions. Non franchement, tout va trop vite, ça ne colle pas au personnage.

    Le seul passage intéressant et émouvant, c'est la dernière partie, quand elle est avec Jasper.

    Quelques petites choses sont disséminées çà et là (comme le gars à la moto, les gothiques) pour nous mettre l'eau à la bouche, mais ce n'est pas assez approfondi.

     

    En résumé, je suis donc déçue par ce tome qui aurait pu être tellement intéressant et rempli de rebondissements.

     

     

    Appréciation

     

    D'autres avis ? C'est par ici :  Logo Livraddict

     

    Ce livre a été lu dans le cadre d'une LC organisée par Sevmarguerite sur Livraddict. Voici les billets des autres particiants : Tousleslivres, Sevmarguerite, Paikanne, SophieLJ.

     

     

     


     


    5 commentaires
  •  A comme Association, T3 : L'Étoffe Fragile du Monde

     

     

    A comme Association, tome 3 : L'Étoffe fragile du monde

    Erik L'Homme

    Pubilé en 2011

     

    Résumé

     Persuadé qu’Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec son compagnon Erglug, un troll à l’humour décapant. Catapultés au Moyen Âge par un sort du mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs talents pour sortir de cette mauvaise farce !

     

    Mon avis


    Pour ce tome, on retrouve Jasper, ses jeux de mots et ses préoccupations d'ado. L'histoire commence alors que Jasper, et son groupe de rock médiéval, Alamanyar, va entrer en scène pour sa toute première représentation en publique. À la fin de celle-ci, Jasper reçoit un coup de fil d'Ombe, appel rapidement écourté, de manière inquiétante. Jasper part bien évidemment à sa recherche. S'ensuivent moults péripéties !

     

    J'ai littéralement dévoré et A-DO-RÉ ce tome ! Je trouve que le style d'écriture a évolué depuis le 1er. Il y a bien plus de descriptions, que ce soit du décor, des impressions des personnages, des préparations magiques de Jasper, des émotions,... On en apprend également beaucoup plus sur Jasper grâce à ça justement. Il évolue, de nouvelles rencontres viennent semer le doute dans ses certitudes, d'une manière que j'ai trouvée agréablement surprenante et originale.

    Même son humour, et celui d'Erglug, m'ont fait sourire, et même rire ! Les jeux de mots sont bien plus subtiles. Et on retrouve toujours avec plaisir diverses allusions à des films, séries ou autres livres.

     

    L'histoire quant à elle est plutôt sympa et dynamique. Personnellement, je me suis demandé comment Erglug et Jasper allaient réussir à se sortir de plus d'une situation (je n'en dis pas trop pour ceux qui n'auraient pas lu le livre), je n'ai pas trouvé que c'était prévisible. Par contre, je regrette la confrontation finale qui s'est déroulée en 2 temps 3 mouvements, ni vu ni connu . Je ne m'étais même pas rendue compte que c'était la fin de l'hsitoire...

     

     

     En résumé, un gros coup de coeur pour ce tome ! Si vous cherchez quelque chose de rafraichissant et divertissant, je vous le conseille !

     

    Appréciation

     

     

    D'autres avis ? C'est par ici :  Logo Livraddict

     


     

    Ce livre a été lu dans le cadre d'une LC proposée par Sevmarguerite sur Livraddict, et dont voici les billets des autres participants :

    Sevmarguerite ; SophieLJ ; Tousleslivres ; 'Nana ; Iani ; Miss Bunny ; TheChouille

     


     

     

     


    11 commentaires
  •  A comme Association, T2 : Les Limites Obscures de la Magie

     

     

    A comme Association, tome 2 : La pâle lumière des ténébres

    Pierre Bottero

    Publié en 2010

     


    Résumé

    Elle s’appelle Ombe, est étudiante à Paris et adore la moto. Elle a aussi l’incroyable pouvoir d’être incassable ou presque. C’est pourquoi L’Association l’a recrutée comme agent stagiaire. Une stagiaire de choc, qui fait des débuts remarqués en explosant une bande de gobelins devant tous ses camarades de classe. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L’Association, comme le lui rappelle Walter, son directeur. Et à force de foncer tête baissée, Ombe l’incassable risque fort de comprendre ce que « ou presque » veut dire.

     

    Mon avis

    Suite à ma lecture du 1er tome, j'étais assez mitigée, et je redoutais un peu la lecture de ce 2ème tome, n'ayant pas vraiment accroché avec les quelques apparitions d'Ombe. Mais alors là ! Je ne m'attendais pas à ça ! J'ai littéralement dévoré (lu en 3 fois, ce qui est un énorme exploit pour moi !) et adoré ce tome ! J'ai tout aimé ! Bon certes, l'histoire en elle-même est assez tirée par les cheveux, mais bon... Le style d'écriture est frais, léger, facile à comprendre sans être pour autant simpliste. Il y a bien plus de descriptions que dans le 1er, et on en sait également plus sur Ombe (son passé, sa manière de vivre, de penser, ce qu'elle aime, ce qu'elle n'aime pas,...) que sur Jasper. J'ai complètement changé d'avis sur elle, et j'apprécie beaucoup ce perso. Son humour est piquant, incisif, elle a une superbe répartie sans tomber dans la lourdeur de Jasper. Dans le 1er volume, je l'ai perçue comme une fille hautaine et (trop) sûre d'elle, qui réussissait toujours tout ce qu'elle entreprend, tout en dédaignant les autres, Jasper principalement, qu'elle prend pour le gros maladroit et boulet de service. Dans ce tome, je me suis rendue compte que finalement elle n'est pas beaucoup mieux que lui ! Elle est tout autant gaffeuse, le tout dans le genre gros bourrin en prime !

    J'ai aussi beaucoup aimé le fait de voir les choses du côté de Ombe (le coup de fil passé à Jasper notamment, est raconté côté Ombe cette fois), c'est une très bonne idée !

    Il y a tout de même une petite chose qui m'a un peu gênée, c'est le côté trop "Buffy" d'Ombe. Le genre fille trop indépendante, trop sûre d'elle, trop bourrin justement. Ok, je ne suis pas non plus le genre de fille qui ne peut vivre sans homme, je bricole, vérifie les niveaux de ma voiture comme une grande... mais bon, quand même quoi, c'est un peu trop à mon goût. Du coup, j'apprécie les quelques moments où on la voit dans sa vie privée, qui la font passer plus humaine qu’elle ne veut le montrer.

     

    En résumé, gros coup de cœur pour cette série. J'ai hâte de lire la suite, en espérant qu'elle soit aussi bien !

     

    Appréciation

      

     

    D'autres avis ? C'est par ici :  Logo Livraddict

     


     


    11 commentaires
  •  A comme Association, T1 : La Pâle Lumière des Ténèbres

     

     

    A comme Association, tome 1 : La Pâle Lumière des ténèbres 

     Erik L'Homme

    Publié en 2010
    Ce livre m'a trés gentiment été prêté par Sevmarguerite. Merci beaucoup ^_^
    Ceci est ma 1ère critique, merci d'être indulgent ^^ 
     
     Résumé
    Jasper a presque 16 ans, il est lycéen, joue dans un groupe de rock médiéval et a les problèmes existentiels (ou pas ^^) d'un ado ! À la différence qu'il est aussi agent stagiaire pour l'Association. Il a pour l'instant des missions d'importances mineures, de façon à lui apprendre le "métier". Il parle l'elfique, et peut ainsi interagir avec les éléments de la nature pour ses missions.
    L'Association est une organisation composée de plusieurs membres ayant chacun une spécifité, et qui est chargée de la surveillance des vampires, trolls, loups-garous et autres Anormaux.
     
    Mon avis
    L'histoire se déroule en France, on peut même supposer à Paris. J'avoue avoir eu un peu de mal à me mettre dans le livre. On est directement jeté dans l'action, les explications et détails viennent par la suite (moi qui suis déjà perdue avec plus de 3 personnages dans une série ! lol). Et surtout, je n'ai pas tout de suite compris l'ambiance comme il aurait fallu.
    Pendant les 1ères pages, j'ai trouvé Jasper relativement exaspérant. Un humour lourd, des jeux de mots souvent pourris, trop sûr de lui... Finalement, je me suis rendue compte que c'était l'archétype de l'anti-héros justement ! Sa vanité n'est en fait qu'une apparence qui cache un manque de confiance en soi, tout comme son humour et ses (mauvais) jeux de mots. Il est maladroit et fait des gaffes (surtout pendant ses missions tant qu'à faire !). Et il a le don d'enjoliver ses aventures pour les rendre plus intéressantes !
    On le suit tout au long de ses journées, aussi bien officielles (au lycée, chez lui) qu'officieuses (le siège de l'Association, ses missions) et ce sans aucun problème, tout nous semble facile et logique.
    J'ai beaucoup apprécié les nombreux clins d'oeil, à des livres comme Harry Potter par exemple, des séries, des films, des musiques même, qui rendent l'histoire plus réelle. Il m'arrive souvent de sourire lors d'une lecture, mais de rire, je n'ai pas vraiment de souvenir. Or ça a été le cas ici !
    Cependant, je déplore la longueur de ce livre, et de ce fait, je trouve que certaines choses n'ont pas été assez creusées, approfondies, même si on a pas mal de détails pour certaines choses, je trouve qu'il en manque pour d'autres. Détail mineur, le nombre de parenthèses m'a quelque peu agacée au début.
     
    En résumé, c'est un livre que j'ai apprécié, et j'ai vraiment hâte de lire la suite !
     
     
     
    Appréciation

     

    D'autres avis ? C'est par ici :   Logo Livraddict

     

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique