• Des fils d'or et de soie

    Françoise Pitt-Rivers

    Éditions Le Passage

    Publié en 2013

    237 pages

     

     

    Synopsis

    Un portrait que vous avez toujours vu chez vous. II a été peint au début de la Révolution à Paris. La facture en est classique, on y respire un certain luxe tranquille dans lequel vit une famille très Ancien Régime. Et pourtant... Quand le hasard vous met entre les mains le journal écrit par l'homme représenté sur le tableau, celui-ci se met à révéler ses secrets et c'est l'envers du décor que l'on découvre.
    Car ce journal, c'est celui de Jean Lacoste, un homme qui vient de la campagne, avoue son ambition de grimper l'échelle sociale et décrit sans détour les étapes de sa métamorphose : son enfance dans un village du Quercy, sa découverte de Paris et d'une société brillante, son arrivée à Lyon où se révèlent à lui un métier, celui du tissage de la soie, et un art, celui de la décoration. On suit avec bonheur le récit de ces années d'apprentissage, jalonnées de séduisantes figures féminines.
    Elles le mèneront à occuper une position enviable, celle d'un citadin élégant dont la fortune est faite. Mais à jouer les marquis en se faisant portraiturer dans son beau salon parisien, Jean Lacoste ne s'approche-t-il pas dangereusement de la guillotine ?

     

     

    Mon avis

     

    Je tiens tout d'abord à remercier Babélio pour ce partenariat. 

    Ce livre a été lu par ma môman ^_^

     

    Alors, je dois dire que je ressors de cette lecture avec un sentiment mitigé. Pourtant ça partait plutôt bien, mais je n'ai pas été emportée. Le sujet était au demeurant intéressant et original, mais j'ai trouvé la mise en scène peu accrocheuse, et je n'ai pas réussi à plonger totalement dans le livre. De manière générale, j'ai trouvé l'ensemble assez plat.

    Je trouve que parfois, l'auteur s'éloignait trop, à mon goût, du sujet principal. Beaucoup de digressions, trop pour moi, ce qui m'a fait pas mal de fois perdre le fil de l'histoire. Le début donne envie d'en savoir plus, mais c'est malheureusement terni par des longueurs, des passages un peu longs sur des sujets pas spécialement intéressants, alors que d'autres auraient mérités plus de développement, d'explications. De même, je trouve qu'on ne parle pas assez de la soierie à proprement parlé, des techniques de tissage, alors que je pensais que c'était le thème central, vu le titre. Pour moi, on s'en éloignait trop. 

    Les personnages, nombreux, sont crédibles, bien construits et bien décrits. 

    La plume de l'auteur enfin, est agréable, maîtrisée et relativement fluide, même si certaines phrases sont parfois un peu lourdes. Le vocabulaire est varié, mais un peu trop technique et spécifique par moment. Un lexique ou des notes en bas de page auraient été appréciables. 

     

    En résumé, je dois dire que cette lecture m'a un peu déçue. L'idée était originale et intéressante, mais je m'attendais à ce qu'on parle plus du tissage en lui-même. Il y a un manque de rythme, la fin m'a semblé précipitée, et m'a laissée sur ma faim ! Dommage.

     

     

    Appréciation

     

     


     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :