• A comme Association, t8 : Le regard brûlant des Étoiles

    A comme Association, t8 : Le regard brûlant des Étoiles

    Erik L'Homme

    Éditions Gallimard/Rageot (jeunesse)

    Publié en 2012

    384 pages

     

     

     

    Synopsis

    A comme Association, t8 : Le regard brûlant des ÉtoilesLe résumé contenant une énorme révélation, je l'ai mis en spoil 

    *C’est encore une fois l’heure des adieux, et, alors que Jasper assiste à l’enterrement du Sphinx, il fait la rencontre de Fulgence, le directeur de l’Association. Leur première confrontation ne laisse rien présager de bon : Fulgence semble déterminé à écraser le bureau de Paris pour de mystérieuses raisons que Jasper va s’employer à découvrir. Pour cela, il lui faudra réincarner son précieux Fafnir en corbeau, suivre les conseils d’Ombe, mais surtout compter sur d’improbables alliés alors qu’il affronte vampires, démons et anciens camarades de classe.
    Parviendra-t-il à sauver l’Association et à découvrir le secret de ses origines ?*

     

     

    Mon avis

     

    C'est avec une pointe d'émotion que j'ai refermé ce dernier tome. Tout d'abord, ben parce que c'est le dernier, évidemment. Mais surtout, c'est avec cette saga qu'a débuté ma petite et modeste (et j'ajouterai transparente et insignifiante si j'osais) aventure blogesque. Le tome 1 a été le 1er que j'ai chroniqué, et j'avoue, ça fait un ptit quelque chose ^^

    Bon allez, trêve de sentimentalisme, passons aux choses sérieuses ! Je sens que je vais pas être très originale, mais... ce tome est également (et heureusement hein, parce que c'est le dernier, j'aurai été frustrée sinon ! ) bourré de suspense et de rebondissements ! C'est une scène de baston finale à lui tout seul ! Là vraiment, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Cet ultime tome est un condensé de rebondissements donc, de suspense, d'action, de révélations, de trahisons, et tout cela sans aucune facilité. J'ai vraiment eu beaucoup de mal à le lâcher, et j'en ai pris les yeux comme on dit. L'action va crescendo pour finir en véritable apothéose. Et toujours avec l'omniprésence de l'humour si particulier de Jasper. 

    Ce tome est placé sous le signe du Seigneur des Anneaux avec moult références, avec en guise d'ouverture une citation de Gandalf le Gris que je trouve tellement vraie :

    " Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti". 

     

    Le style d'écriture est toujours le même, fluide et agréable. Le texte est émaillé de descriptions simples mais efficaces.

     

    En résumé, ce dernier tome clôt avec brio une superbe saga. Pour avoir lu les tomes sur 2 ans environ, je ne peux que conseiller aux futurs lecteurs de les lire à la suite, afin de ne rien oublier. Les tomes sont courts, l'auteur (les auteurs...) a (ont) choisi d'aller à l’essentiel sans s'embarrasser de montagnes de détails extérieurs et insignifiants à l'histoire. Ce qui au départ semblait être une série jeunesse légère, menée par un ado "boulet" à l'humour lourdingue et douteux, se révèle en fait être une série innovante, palpitante, bourrée d'idées, extrêmement bien construite, à l'ambiance sombre et mystérieuse, portée par de nombreux personnages, différents, travaillés, se déroulant dans un univers riche, maîtrisé et crédible. Si tous les tomes ne se valent pas tout à fait, l'intrigue se révèle au fur et à mesure plus compliquée et plus dense qu'il n'y paraît, tout comme les personnages. Le tout est servi de mains de maîtres grâce aux styles d'écritures uniques, fluides et maîtrisés, et à une mise en scène originale de par l'écriture à 4 mains tout d'abord, mais également à la constructions des livres, les chapitres concernant l'intrigue alternant avec des "chapitres" plus courts (1 page seulement, voire même 1 seule phrase pour certains) sur des questionnements, des réflexions, des sortes de monologue qui donnent vie et rythme à l'ensemble.

     

     

    Appréciation

     

     

     

    Appréciation globale de la saga :   évidemment ! 

     

     


     

    D'autres avis ? C'est par ici : Logo Livraddict


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Mai 2013 à 17:46
    Sevmarguerite
    J'ai adore retrouvé des références a Seigneur des Anneaux!! Et c'est une fin de série explosive!
    2
    Dimanche 12 Mai 2013 à 23:58
    J'ai adoré cette série.. et tellement regretté que Bottero n'ait pas eu le temps de finir sa partie..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :