• A comme Association, T6 : Ce qui dort dans la nuit

    A comme Association, T6 : Ce qui dort dans la nuit

    Erik L'Homme

    Éditions Gallimard/Rageot (jeunesse)

    Publié en 2011

    203 pages

     

     

    Synopsis

    Lorsque Jasper se décide enfin à revenir à l'Association, il trouve porte close. Entre de faux Agents qui traquent un sorcier joueur de tambour dans le métro et de vrais vampires qui organisent une fête sanglante dans un manoir de banlieue, il n'a pas le temps de s'étonner. Accompagné de son fidèle sortilège Fafnir et d'Ombe qui lui prodigue toutes sortes de conseils bizarres, Jasper mène l'enquête… …Ignorant que Walter a disparu et que Mademoiselle Rose passe son temps à discuter avec un miroir, accroché dans sa cuisine ! Jasper sauve la vie de l'Agent stagiaire Nina et remonte avec elle la piste de l'étrange sorcier. Une piste semée de cadavres. Mais qui, du sorcier qui a pris Walter en chasse ou de la troublante Nina, risque le plus de causer sa perte ?

     

     

    Mon avis

    Là également, j'ai fini ce livre il y a quelques semaines déjà, et je me rends compte que j'ai bien du mal à me refaire une idée bien précise du livre, mes souvenirs sont assez flous.

     

    L'histoire de ce tome est plutôt sympa, mais je n'ai pas l'impression qu'il y ait une réélle avancée dans l'intrigue générale de la saga, ce qui est assez frustrant. On retrouve Jasper qui lui retrouve peu à peu son humour. Et c'est toujours aussi plaisant ! On le découvre par contre réellement seul dans ce tome. Lui qui était toujours accompagné (Ombe, Erglug,...) se retrouve bien seul face à ses démons (à des démons devrais-je dire !). La présence de Fafnir allège cependant un peu cette solitude.

    Une nouvelle recrue apparait : Nina. Elle est "gentille", mais fait bien pâle figure à côté de Ombe. Pour une agent, elle me semble assez nunuche. M'enfin, ne jugeons pas sans connaitre .

     

    J'ai beaucoup aimé l'approche un peu différente de ce tome par rapport aux autres, beaucoup plus intime, surtout en ce qui concerne Mlle Rose. Découvrir que sous ses airs très rigides, sérieux, intouchables, se cache en réalité quelqu'un de... d'humain j'aurais envie de dire finalement. Même si les discussions qu'elle a avec son miroir sont au 1er abord plutôt déconcertantes, voire même - je sais pas trop comment l'expliquer - je dirais "perverses", dérengeantes, flippantes.

    L'agencement des chapitres est également intéressant. On passe du récit côté Jasper à celui côté Mlle Rose, mais également à des passages plus nébuleux, plus obscurs, plus sombres, des pensées intimes de Jasper, voire des "banalités". Ainsi, des "post-it", des "prises de tête" et les rêves de Jasper jalonnent le récit.

    Ce tome est certes beaucoup plus sombre que les précédents, malheureusement comme je l'ai dit précédemment, l'intrigue n'avance que très peu, et beaucoup de questions restent en suspend.

    Le style d'écriture enfin est quant à lui toujours aussi fluide et agréable.

     

    En résumé, ce n'est pas un coup de coeur, mais j'ai passé un agréable moment en compagnie de Jasper et de Fafnir .

     

     

    Appréciation

     

    D'autres avis ? C'est par ici :   Logo Livraddict


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :